Equipe de France : Collet attend de la crainte

Equipe de France : Collet attend de la crainte©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le lundi 29 juillet 2019 à 15h44

A un peu plus d'un mois du début de la Coupe du Monde de basket, l'équipe de France avait rendez-vous à l'INSEP pour lancer sa préparation. Le sélectionneur Vincent Collet en a profité pour se confier à la presse.

La préparation 
On sait que quoi qu'il arrive, c'est une préparation qui est quand même rapide. Maintenant, toutes les équipes sont logées à la même enseigne. Il y a des règlements auxquels personne ne peut se soustraire et qui sont imposés entre autre par la NBA. C'est une façon de se préparer, à laquelle on va devoir s'habituer et avec laquelle il faudra de toute façon composer. On aura un premier stage à Pau où on pourra beaucoup s'entraîner, deux fois par jour. Il y aura ensuite le tournoi de Lyon avec trois matchs et enfin une troisième phase en Chine pour affiner les automatismes.

Les objectifs 
Ils sont élevés, mais ils sont surtout guidés par l'objectif olympique. L'objectif de la Fédération, c'est de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo, et c'est donc aussi celui de cette équipe de France. Ce qui n'interdit rien de toute façon. On peut aller le plus haut possible, sachant qu'il y a deux façons de se qualifier pour les Jeux Olympiques. Celle que je préfère, bien sûr, c'est la directe, mais c'est aussi la plus courte et la plus compliquée, à savoir être dans les deux meilleures nations européennes lors de cette Coupe du Monde. A mon sens, pour parler clairement, c'est à minima être en demi-finales. Et ce n'est même pas garanti, car il est fort possible qu'il y ait deux équipes européennes sur le podium. Si d'aventure, on n'y parvenait pas, il faut au moins obtenir le tournoi de qualification pré-olympique. C'était le moyen par lequel on s'était qualifiés en 2016, mais on sait que c'est quand même très préférable de se qualifier directement pour avoir des ambitions lors de ces mêmes Jeux Olympiques. Ce sont deux objectifs.

L'état d'esprit
Je ressens beaucoup d'enthousiasme depuis ces trois jours. Vous le savez déjà, car certains des joueurs s'étaient exprimés sur leurs ambitions très élevées. Moi, en tant que coach, mon rôle, c'est de canaliser et d'être à contre-pied de l'humeur générale du groupe. Si on veut être performant lors de cette Coupe du Monde, il faut de l'enthousiasme, bien sûr, mais aussi de la crainte. On en avait manqué il y a deux ans avant le Championnat d'Europe. Il faut surtout que l'on profite de cette préparation pour construire une équipe qui soit beaucoup plus solide qu'elle ne l'était il y a deux ans en arrière. On a des retours dans cette équipe, on a une base de joueurs qui est vraiment solide. Malgré tout, on doit travailler pour que tout cela devienne une forte équipe. C'est l'enjeu des prochaines semaines. On a la chance d'avoir construit une préparation progressive mais très solide.

Collet : « La première fois que l'on peut compter sur un groupe complet »

L'adversité
Le fait de jouer des équipes très fortes, comme cela va être le cas lors de ces trois semaines qui viennent, va nous permettre de nous étalonner. On va quand même jouer le Brésil, l'Argentine et surtout la Serbie une semaine avant la compétition. On sait que les Serbes font partie des deux ou trois très grands favoris de la Coupe du Monde. Donc ça sera à chaque fois l'occasion de mesurer le travail à accomplir. Et je crois que c'est une bonne chose. Comme à chaque fois que l'on démarre une préparation pour une grande compétition, c'est porteur d'une promesse. Mais maintenant, il faut que le travail nous permette de transformer cette promesse en acte le plus positif possible.

L'état des troupes
Globalement, il n'y a rien aucun soucis rédhibitoire. A priori, tout le monde est apte. De mémoire du docteur, c'est la première fois que l'on peut compter sur un groupe complet au début de la préparation. Il y a aussi la satisfaction de pouvoir compter sur tout le monde. Nos joueurs sont tous là, c'est une satisfaction. Il n'y a pas eu de désistement non plus, j'ai pu choisir librement les joueurs que je voulais. C'est une satisfaction.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.