Coupe du Monde 2019 (F/Préparation) : Les Bleues craquent sur la fin

Coupe du Monde 2019 (F/Préparation) : Les Bleues craquent sur la fin©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 17 septembre 2018 à 22h13

Pour son dernier match de préparation avant le Mondial qui débute ce samedi, l'équipe de France de basket féminin s'est inclinée contre les Etats-Unis sur le score de 60-77, ce lundi à Antibes, après avoir tenu tête aux Américaines pendant un peu plus de trois quarts-temps.

Il y a quatre ans, en match de préparation à la Coupe du Monde de basket, l'équipe de France féminine avait créé l'exploit à Coubertin en battant les Etats-Unis (76-72). Les Américaines avaient ensuite remporté la Coupe du Monde en Turquie et la France avait terminé septième. Ce lundi à Antibes, à cinq jours du début du Mondial en Espagne, la France espérait bien rééditer l'exploit. Mais les Bleues se sont inclinées 77-60. Un écart assez important qui ne reflète toutefois pas l'ensemble de la partie, car la France a tenu tête aux ogresses américaines, victorieuses de neuf des dix-sept Coupes du Monde de l'histoire, pendant plus de trois quarts-temps.

Un dernier quart-temps fatal


Privée d'Olivia Epoupa, légèrement touchée au genou, l'équipe de Valérie Garnier se présentait avec un cinq majeur Bernies-Johannes-Tchatchouang-Miyem-Gruda. Après un début de match marqué par une panne d'adresse (2 sur 11 aux tirs après 4'30 de jeu), les Françaises ont réglé la mire, à l'image de Sandrine Gruda, qui finira meilleure marqueuse tricolore, avec 12 points (6 sur 16 aux tirs). A la fin du premier quart, le score était de 15-15. Les Bleues souffraient à nouveau en début de deuxième, restant cinq minutes sans marquer. Mais sous l'impulsion de Marine Johannes, auteur notamment d'un tir à trois points au buzzer, la France rentrait aux vestiaires en n'étant menée que de trois points (27-30). Johannes égalisait peu après la reprise (34-34), mais les Bleues connaissaient un petit trou noir, et Valérie Garnier demandait de « laisser passer l'orage et se concentrer sur la défense ». Ce qui fut chose faite, avec un score de 46-50 à la fin du troisième quart. Mais les Bleues avaient tout donné physiquement, et ont ensuite connu un long calvaire dans le dernier quart, perdu 14-27. Incapables d'arrêter Tina Charles (14pts) et surtout Diana Taurasi, la quadruple championne olympique de 36 ans, meilleure marqueuse de la rencontre (16pts à 5 sur 10 aux tirs), les Françaises n'ont pas fait le poids en fin de match.

Contre la Corée du Sud, il faudra tenir 40 minutes


« Il faut être constantes pendant 40 minutes, éviter les trous d'airs. Et quand l'adresse n'y est pas, il faut compter sur le reste, à savoir la défense », confiait Gruda à RMC Sport à la fin du match. La meneuse Romane Bernier, titulaire en l'absence d'Olivia Epoupa, avouait quant à elle « avoir plus appris en quelques minutes contre les Etats-Unis qu'en quelques années dans le championnat de France ». Si les Bleues veulent avoir une chance de retrouver les Américaines dans treize jours en finale du Mondial à Ténérife, elles devront conserver ce niveau de jeu afficher ce lundi, mais tenir pendant 40 minutes... A commencer par samedi contre la Corée du Sud.

Les marqueuses françaises : Miyem (6), Gruda (12), Johannes (11), Bernies (3), Tchatchouang (4), Ciak (11), Michel (2), Chartereau (8), Badiane (1), Duchet (2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.