Bleus : La potentielle arrivée d'Embiid pose question

Bleus : La potentielle arrivée d'Embiid pose question©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 03 août 2022 à 16h20

En marge de la préparation des Bleus pour le championnat d'Europe, le sujet de la naturalisation de Joel Embiid a été évoqué et ne semble pas faire l'unanimité pour le moment.



Il n'est pas là mais son nom est sur toutes les lèvres. Naturalisé au début du mois de juillet dernier, Joel Embiid n'est pas loin de postuler à une place en équipe de France. Le pivot des Philadelphia 76ers, né à Yaoundé, a lancé la procédure qui devrait prochainement lui permettre de porter le maillot bleu. Toutefois, déclaré « trop juste » par Vincent Collet, le meilleur marqueur de la saison NBA 2021-2022 n'est pas dans la liste des joueurs appelés pour préparer le prochain championnat d'Europe. Ce n'est au final qu'une question de temps puisque le sélectionneur national a déclaré ce mardi face à la presse que « quand il sera complètement sélectionnable, je ne vois pas pourquoi je ne le sélectionnerais pas ». Egalement interrogé à ce propos en point presse, Evan Fournier a tenté d'éluder le sujet. « Comme ce n'est pas d'actualité, on n'y pense pas, a assuré l'arrière international. On sait qu'il n'est pas dans le groupe, il n'est pas appelé. On en reparlera quand l'heure viendra. »

Fournier : « Ma position n'a pas changé »

Assurant que sa « position n'a pas changé » sur le sujet, lui qui n'a jamais été favorable au mouvement de naturalisation vu dans plusieurs sélections. « Quand ce sera l'heure, on se parlera tous et on prendra tous une décision, a ajouté le joueur des New York Knicks. Mais Joel a une très bonne démarche pour l'instant. On verra. » De son côté, Rudy Gobert l'admet, celui qui est surnommé « The Process » est « un joueur incroyable », « un joueur unique ». Toutefois, le futur membre des Minnesota Timberwolves ajoute qu'« il y a plein de choses auxquelles on doit réfléchir en termes de logistique et surtout, que ce soit possible ». La clé sera l'intégration du natif de Yaoundé au collectif qui est allé chercher la médaille d'argent lors des derniers Jeux Olympiques. « On a une équipe déjà bien soudée et un groupe qui vit bien ensemble aussi... C'est clair qu'il faut voir comment ça pourrait fonctionner pour le groupe. » Des questions qui pour le moment, attendent encore une réponse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.