Bleus : Encore " beaucoup de travail " avant l'Euro 2022

Bleus : Encore " beaucoup de travail " avant l'Euro 2022©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le lundi 08 août 2022 à 09h55

Bien que victorieux des Pays-Bas dimanche (89-65), les Bleus sont conscients qu'il faudra faire beaucoup mieux pour espérer quelque chose dans quelques semaines à l'Eurobasket 2022.



Si le résultat est là, il faudra repasser pour la manière. En effet, dimanche, à la Kindarena de Rouen, l'équipe de France a battu dans la douleur les Pays-Bas (89-65), grâce à une seconde période bien plus appliquée de leur part, lors de leur premier match de préparation pour l'Eurobasket 2022. Alors que certains rêvent en grand sur le plan continental à partir du 1er septembre prochain, il faudra faire beaucoup mieux mais ça, les cadres des Bleus l'ont bien compris et ont fait passé le message face à la presse. D'autant que la préparation s'annonce encore longue. « On a beaucoup de travail. (...) On est monté en puissance et le reste est venu naturellement. Quand on a de l'agressivité, qu'on communique en défense, c'est ça notre marque de fabrique et il faut qu'on l'ait dès la première minute », a d'ailleurs confié Rudy Gobert, le pivot des Minnesota Timberwolves, après le match. Devenu capitaine cet été, Evan Fournier avait lui aussi le même son de cloche après ce succès en demi-teinte des siens.

Collet a dû hausser la voix à la pause

« Le coach nous a engueulés à la mi-temps, nous a dit de resserrer les boulons. C'est ça notre identité : être chiants en défense. Il y a pas mal de nouveaux dans le groupe, il faut qu'ils intègrent ça, qu'ils ne se trompent pas de combat. (...) Les matchs d'ouverture de préparation sont toujours particuliers. Il y a beaucoup de déchets, une forme de remise en route. On a vu un manque d'adresse et d'exécution offensive mais ce sont aussi des matchs pour essayer pas mal de joueurs, a pour sa part expliqué l'arrière des New York Knicks, dans des propos recueillis par L'Equipe. On est encore 14, c'est un processus de sélection, pour voir plusieurs joueurs. On devra monter d'un ton sur le deuxième bloc. » De ce fait, réaction attendue des Bleus ces prochains jours avec une double confrontation contre l'Italie (les 12 et 16 août), puis un dernier amical contre Montpellier (le 18), avant de défier la République tchèque (le 24) et la Bosnie-Herzégovine (le 27) en qualifications pour le Mondial 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.