Bleus : Collet pointe de gros progrès

Bleus : Collet pointe de gros progrès©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 17 août 2022 à 10h53

Le sélectionneur de l'équipe de France Vincent Collet s'est félicité des progrès constatés lors de la large victoire contre l'Italie (100-68).



L'équipe de France a assuré, mardi soir à Montpellier ! Les Bleus de Vincent Collet ont tout simplement signé leur plus belle prestation en préparation de l'Euro (1er-8 septembre en Allemagne). Toujours invaincus en prépa, ils ont infligé une déculottée à l'Italie (100-68) . Une formation transalpine que les Français avaient déjà dominée il y a quatre jours à Bologne de façon moins convaincante (78-77 après prolongation). Pour décrocher cette 10eme victoire consécutive face au voisin italien (qui n'a plus vaincu la France depuis deux matchs amicaux en août 2008 à Bormio), la deuxième avec le plus gros écart (après un +33 au cours de l'Euro 2003), les Frenchies ont notamment brillé au rebond (37 à 25) et en attaque (24 passes) grâce à une belle agressivité et une grosse défense.

Collet : « On a clairement progressé »

« Depuis notre arrivée à Montpellier, on a concentré nos efforts sur le jeu offensif pour avoir plus de fluidité, accélérer le ballon avec davantage de transferts et de vitesse dans nos prises de décision. On a clairement progressé, s'est félicité Vincent Collet qui a décroché sa 150eme victoire à la tête des Bleus (en 211 matchs, 61 défaites), un record. Il faut garder les pieds sur terre. Ce soir (mardi), notre adversaire était moins performant, sonné par notre agressivité, et il a perdu son jeu au fil de la rencontre, ce qui explique l'ampleur de l'écart. »


Gobert : « On monte en puissance des deux côtés du terrain »

Auteur de 10 points, soit le troisième meilleur total derrière Elie Okobo (18) et Thomas Heurtel, héros de la soirée (13 pts comme Evan Fournier), l'expérimenté Rudy Gobert savourait lui aussi : « On a fait deux très bons entraînements à Montpellier, on monte en puissance des deux côtés du terrain. L'Italie est une équipe atypique mais on a des objectifs très élevés : il faut qu'on s'adapte à tous les adversaires. Ce soir, on a mieux bougé le ballon. Sur les relances, sur le jeu placé, on commence à mieux s'entendre pour utiliser nos forces. Il reste du travail mais ça va de mieux en mieux. » Les Bleus ont maintenant le regard tourné vers la Belgique qu'ils affronteront jeudi (20h30) à Montpellier, dernier match de préparation avant les qualifs de la Coupe du monde 2023 contre la République tchèque, mercredi prochain à Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.