FIBA Europe Coupe : Le Portel fait l'exploit !

FIBA Europe Coupe : Le Portel fait l'exploit !©Media365
A lire aussi

Matthieu Angosto, publié le mercredi 14 mars 2018 à 22h20

Alors qu'ils avaient besoin d'une victoire de 18 points ou plus pour se qualifier, Le Portel a réussi l'exploit de battre Sassari (102-81) après prolongations. Un succès magnifique qui qualifie le club français pour les quarts de finale.

Avec un déficit de 17 points à surmonter, suite à la défaite au match aller (72-55) sur le parquet de Sassari, les chances de qualification du Portel apparaissaient comme minimes. Mais portés par un Chaudron en ébullition, l'ESSM a joué crânement sa chance. D'abord, en livrant une première mi-temps solide offensivement (47-38). Avec neuf points d'avance à la pause, la moitié du chemin était fait, et la qualification ne semblait plus hors de portée des hommes d'Eric Girard. Le troisième quart-temps confirmait cette impression, puisque Le Portel remportait cette période 27-14, et était alors virtuellement qualifié pour les quarts de finale ! Portés par un Frank Hassell des grands soirs (33 points, 12 rebonds) et un Tweety Carter très bon dans la distribution (7 points, 7 passes décisives), les Français devaient encore remporter le dernier acte d'un point pour s'assurer d'accéder au tour suivant.Une nouvelle défaillance dans le quatrième quart-tempsMais comme au match aller, les joueurs d'Eric Girard vont s'effondrer dans le dernier acte. L'attaque s'enraye soudainement pour n'inscrire que 14 points, et Sassari repasse sous la barre fatidique des 17 points. Trae Golden manque un lancer-franc crucial à 25 secondes du buzzer, tandis que dans le camp opposé, Stipcevic ne tremble pas pour ramener les siens à 14 longueurs. Toujours sur la ligne, Hassell permet au Portel de continuer à croire. Puis sur une interception de Chathuant, le Chaudron s'embrase... avant de déchanter, lorsque le tir de Golden se voit contrer par Dyshawn Pierre. On croit que les Vert et Blanc ont laissé passer leur chance, mais Benoit Mangin réussit une nouvelle interception, et file au lay-up avec six secondes à jouer ! Bamforth ratera ensuite le tir de la qualification. 88-71 pour Le Portel, égalité parfaite sur l'ensemble des deux matchs, et donc prolongations.Hassell roi du money-timePassé tout près de la victoire dans le temps réglementaire, Le Portel ne laisse pas passer sa chance en prolongation. Avec 4 points et 3 rebonds sur les cinq minutes supplémentaires, Frank Hassell est à nouveau le joueur clé du système d'Eric Girard. Malgré une ultime banderille longue distance de Hatcher, qui fait couler quelques sueurs froides dans le Chaudron, Le Portel s'impose finalement 102 à 81. Un avantage de 21 points qui leur ouvre les portes des quarts de finale.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU