Eurocoupe (F) : Seul Tarbes peut croire aux huitièmes

Eurocoupe (F) : Seul Tarbes peut croire aux huitièmes©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 23 janvier 2019 à 21h17

Premier club français engagé ce mercredi en seizièmes de finale de l'Eurocoupe, Tarbes ne s'est incliné que de trois points sur le parquet de Ruzomberok en Slovaquie (68-65) et conserve donc toutes ses chances de qualification. En revanche, ce sera sans doute mission impossible pour Nantes, battu 87-67 à domicile par les Polonaises de Cracovie, et pour Lattes-Montpellier, qui s'est incliné 83-64 à Venise.

Quatre équipes françaises disputent les seizièmes de finale aller de l'Eurocoupe cette semaine, et en attendant le match de l'ASVEL jeudi contre Gorzow, le bilan est loin d'être positif. Les trois équipes en lice mercredi ont perdu, et deux d'entre elles n'ont quasiment aucune chance d'inverser la tendance au match retour. En déplacement chez les Slovaques de Ruzomberok, Tarbes (10eme de LFB) est revenu avec une défaite de trois points (68-65) et peut donc envisager une qualification à la maison la semaine prochaine. Les Tarbaises ont mené pendant quasiment tout le match (28-37, mt) et ont même compté seize points d'avance en fin de deuxième quart (19-35). Mais elles ont craqué dans le dernier quart, perdu 24-11, et ont permis aux Slovaques d'égaliser (63-63) à 3'24 de la fin et finalement s'imposer. A noter tout de même le bon match d'Aby Gaye, auteur de 18 points, 13 rebonds et 4 passes.

Les marqueuses tarbaises : Gaye (18), Fauthoux (4), Cornelie-Sigmundova (3), Moss (2), Prince (14), Pouye (9), Galliou-Loko (15)

Nantes rate un quart-temps et dit presque adieu aux huitièmes

Les Déferlantes de Nantes ont été submergées par le Wisla Cracovie dans leur salle. Battues 67-87 par les Polonaises, les avant-dernières de LFB n'ont quasiment aucune chance de voir les quarts de finale. Si le premier quart-temps a été serré (17-19), les Nantaises ont ensuite pris l'eau dans le deuxième quart (17-39), comptant jusqu'à 29 points de retard, et n'ont jamais été en mesure de revenir dans la partie, malgré une deuxième mi-temps beaucoup plus équilibrée (33-29). Briana Day a inscrit 24 points et pris 18 rebonds, mais cela n'a pas suffi pour empêcher cette lourde défaite.

Les marqueuses nantaises : Michaud (10), Stejskalova (5), Wallace (18), Day (24), Djaldi-Tabdi (4), Lenglet (4), Suarez (2)

Lattes-Montpellier se noie à Venise

Si Nantes s'est incliné de vingt points, Lattes-Montpellier a fait à peine fait mieux, en perdant de dix-neuf points à Venise. Les Héraultaises, deuxièmes de LFB, se sont inclinées 83-64 (44-34), dans un match que les Italiennes ont dominé de bout en bout, avec un maximum de 23 points d'avance. Il n'y avait pourtant que quatre points d'écart (31-27) à la seizième minute, mais les Montpellier a encaissé un 14-0 rédhibitoire dans le troisième quart-temps. Malgré les 18 points et 9 rebonds de Samantha Whitcomb, l'écart semble trop important pour espérer une "remontada" la semaine prochaine au match retour.

Les marqueuses héraultaises : Ciak (6), Malashenko (7), Tchatchouang (4), Whitcomb (18), Wurtz (8), Bankole (2), Bernies (2), Duchet (4), Miyem (13)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.