Eurocoupe (F/J1) : Roche Vendée chute d'entrée

Eurocoupe (F/J1) : Roche Vendée chute d'entrée©Media365

Marie Mahé, publié le jeudi 17 octobre 2019 à 21h12

Ce jeudi soir, pour son entrée en lice en Eurocoupe de basket féminin, le club de Roche Vendée, dans le groupe J, s'est incliné sur le parquet de Fribourg, en Suisse (73-60).

La marche était visiblement trop haute. Ce jeudi soir, dans le cadre de la première journée de l'Eurocoupe de basket féminin, Roche Vendée, emmenée pourtant par une très en forme Kendra Chery (13 points, 10 rebonds), a chuté sur le parquet de Fribourg, en Suisse (73-60). Le club local n'a eu de cesse que de faire la course en tête et a mené au score, de la première minute de jeu, jusqu'au buzzer final. Dans le premier quart-temps, l'écart est même monté jusqu'à +12 (20-8), avant de redescendre à +9 à l'issue du temps imparti (24-15). Rebelote dans le second quart-temps où l'écart maximal est remonté à +12 (33-21), avant de redescendre, cette fois à +10 (40-30), à la mi-temps.

Coup d'arrêt pour Roche Vendée



De retour des vestiaires, les Suissesses, sous l'impulsion de la meilleure marqueuse de la rencontre, Marielle Giroud (19 points, 10 rebonds), ont véritablement commencé à prendre leur envol, prenant même jusqu'à +17 d'avance (57-40), avant de négocier la dernière période de jeu, avec un avantage plus que confortable (57-44, +13). Enfin, dans l'ultime quart-temps, le club local a pris jusqu'à 18 points d'avance (66-48), avant d'avoir le dernier mot (73-60, +13). Il s'agit d'un petit coup d'arrêt pour le club français, qui restait sur trois victoires consécutives dans la Ligue féminine de basket. Au classement du groupe J, et alors qu'une seule journée a été disputée, Fribourg s'empare de la deuxième place derrière les Flammes Carolo, avec deux unités. Roche Vendée est troisième avec un point, devant Liège.

Les marqueuses de Roche Vendée : Benharouga (4 points), Chery (13 pts), Heriaud (6), Monpierre (10), Samson (4), Bailey (11), Lucet (12).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.