Coupe du monde (F) : Les Bleus prennent leur revanche contre le Japon et se qualifient pour les quarts

Coupe du monde (F) : Les Bleus prennent leur revanche contre le Japon et se qualifient pour les quarts©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 26 septembre 2022 à 09h53

Un an après l'échec de Tokyo, l'équipe de France a pris sa revanche contre le Japon (67-53), lundi à Sydney lors des Mondiaux. Une troisième victoire qui qualifie les Bleues pour les quarts de finale, mais ne les assure pas pour autant de la première place de la poule.



Mission accomplie et revanche à la clé pour les Bleues. Un an après le double fiasco des Jeux Olympiques de Tokyo (les Françaises s'étaient inclinées dès le premier match puis ensuite en demi-finales face à ces mêmes Japonaises), l'équipe de France a pris sa revanche, ce lundi à Sydney lors des Mondiaux australiens en dominant cette fois, de surcroît assez aisément (67-53), une équipe du Japon beaucoup moins en réussite à longue distance (5 sur 21) que sur ses terres lors des derniers JO. Un quatrième succès en trois matchs (au lendemain de leur exploit contre l'Australie, les Tricolores avaient chuté face au Canada) qui permet aux joueuses de Jean-Aimé Toupane de tenir déjà leur billet pour les quarts avant même leur dernière sortie de la phase de poules, mardi matin heure française (9h30) face à la Serbie.

Les Bleues pas encore assurées de la première place



Une sortie qui n'aura rien d'anecdotique pour les habituelles coéquipières de Sandrine Gruda, out au même titre que Marine Johannes pour tout le tournoi. Certes d'ores et déjà assurées après ce succès contre le Japon de disputer les quarts, les Bleues ne sont en effet pas encore assurées de terminer à la première place de la poule. Une victoire face aux Serbes et l'affaire serait en revanche dans le sac pour la France, qui serait du même coup certaine de ne pas croiser trop tôt la route des effrayantes Américaines. Lundi, les Bleues ont une nouvelle fois pu s'appuyer sur Iliana Rupert (15 points) et surtout Gabby Williams (16 points, meilleure marqueuse du match) pour maîtriser leur sujet (elles n'ont été menées qu'une seule fois, d'un point) contre ces Japonaises qui n'ont réellement existé qu'en fin d'une première mi-temps qui avait vu Soari Miyazaki (13 points) et les siennes, un temps reléguées à 17 points, revenir sur les talons des médaillées de bronze des derniers JO après leur avoir passé un 10-0. Les Françaises, pourtant loin d'être brillantes derrière la ligne elles aussi (5 sur 23 à trois points) ne se sont plus jamais fait peur dans cette rencontre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.