Coupe du Monde : Collet s'en prend encore à l'organisation

Coupe du Monde : Collet s'en prend encore à l'organisation©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 10 septembre 2019 à 07h02

Comme il l'avait déjà fait à l'issue du premier tour, le sélectionneur français Vincent Collet, en colère, a pointé de nouveau du doigt lundi l'organisation de la Coupe du Monde, qui va de nouveau obliger l'équipe de France à effectuer un voyage de 1 350 km pour rallier le lieu de leur quart de finale face aux Etats-Unis, tandis que les Américains n'auront, eux, que 100 km à effectuer.

Vincent Collet n'a pas décoléré. Comme il l'avait déjà fait à l'issue du premier tour, le sélectionneur français s'en est encore pris à l'organisation de cette Coupe du Monde en Chine, ce lundi après la première défaite des Bleus contre l'Australie au deuxième tour (100-98). Il faut dire qu'un long périple attend une nouvelle fois la délégation française, le quart de finale des Tricolores face aux Etats-Unis de mercredi (13h00, heure française) ayant été programmé à... 1 350 km de Nankin, où Nicolas Batum et ses coéquipiers se sont fait surprendre lundi par les Australiens. Dongguan, lieu de ce quart de finale entre la France et Team USA, n'obligera pas en revanche les Américains à un grand effort, dans la mesure où Shenzhen, où les grands favoris de ce Mondial ont surclassé lundi le Brésil (89-73), et où les Bleus ont disputé leur premier tour, ne se situe qu'à... 100 km de la ville où se déroulera la rencontre.

Collet : « Merci à l'organisation »

Les deux pays n'ont donc pas été du tout logés à la même enseigne et Vincent Collet, très agacé de ce degré différent de traitement de faveur, ne s'est pas gêné pour le faire remarquer, lundi en zone mixte. « Ce qui est préoccupant, c'est le déplacement de demain (mardi), a souligné celui qui est aussi l'entraîneur du club de Strasbourg. Merci à l'organisation qui nous ramène à Shenzhen puis après en bus à Dongguan. Il va falloir gérer la fatigue du déplacement en plus de celle du match alors que les Américains sont déjà sur place. » Même si rien n'a été épargné aux Bleus, leur coach est malgré tout certain que l'équipe de France a le potentiel pour créer l'exploit face aux Etats-Unis. « On va tout donner pour réussir l'impossible exploit », assure Collet.



Propos recueillis par notre envoyé spécial à Nankin, N.K

Vos réactions doivent respecter nos CGU.