Strasbourg et Nanterre devront gagner

Strasbourg et Nanterre devront gagner©Media365

Matthieu Angosto, publié le mercredi 07 mars 2018 à 20h08

Battus en Lituanie par le Neptunas Klaipeda (73-68) en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, Strasbourg devra gagner de plus de cinq points pour espérer se qualifier. Nanterre aura besoin de plus de huit points d'écart pour éliminer Banvit, après sa défaite à l'aller (74-66).

Strasbourg se déplaçait ce mercredi sur le parquet du Neptunas Klaipeda, dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions. Face à la quatrième attaque de la compétition, les hommes de Vincent Collet sont restés trop courts, s'inclinant 73-68 en Lituanie. Les Alsaciens sont très mal rentrés dans leur match, accusant rapidement dix points de retard sur leurs adversaires (22-12 après 10 minutes). Sous l'impulsion de David Logan (19 points), les Strasbourgeois vont grappiller une partie de leur retard en deuxième quart-temps, remportant le deuxième acte 22-16 pour rentrer aux vestiaires avec seulement 4 points de retard. Strasbourg passe brièvement devant, avant de craquer Malgré une attaque maladroite (20 pertes de balle), Strasbourg hausse le ton en défense, en deuxième mi-temps. Plus dominants au rebond (36 prises à 29), les coéquipiers de Louis Labeyrie (8 points, 7 rebonds) reviennent à égalité, et passent même brièvement devant en milieu de troisième quart-temps. Mais le Neptunas ne panique pas, et reprend très vite l'avantage, porté par un Tomas Delininkaitis inarrêtable à longue distance (19 points à 5 sur 9 à 3 points). Malgré les sorties consécutives de Simas Galdikas et d'Edgaras Zelionis en fin de quatrième quart-temps, Strasbourg ne parvient pas à rattraper son retard. Les Alsaciens s'inclinent 73-68, et devront s'imposer d'au moins six points pour espérer se qualifier mercredi prochain, lors du match retour.

Nanterre sans solution Opposés aux Turques de Banvit, Nanterre est également mal rentré dans son match. Menés de cinq points après un quart-temps, puis de dix à la pause, les joueurs de Pascal Donnadieux recollent à seulement deux petits points, avec dix minutes à jouer. Mais Banvit appuie à nouveau sur l'accélérateur pour sceller l'issue du match (74-66). Avec 18 points de Gasper Vidmar, les Turques s'offrent une bonne marge de manœuvre avant le match retour de la semaine prochaine. Pour se qualifier, Nanterre aura besoin d'une victoire de neuf points ou plus. Le JSF comptera sur Kevin Jones, 18 points ce soir, pour les mener à une qualification en quarts de finale.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU