Quand Batum, Fournier ou Onesta se font usurper leur identité

Quand Batum, Fournier ou Onesta se font usurper leur identité©Media365

Rédaction , publié le lundi 26 février 2018 à 18h34

La police française a réussi à mettre fin aux agissements de trois escrocs qui avaient réussi à usurper l'identité de plusieurs stars françaises notamment les basketteurs, Nicolas Batum et Evan Fournier.

Trois escrocs pensaient avoir réussis leur coup. Durant de nombreux mois, trois Lorrains ont réussi à usurper l'identité de près de 150 personnes afin de pouvoir détourner un maximum d'argent. Parmi elles, de nombreuses personnalités sportives comme Nicolas Batum, Evan Fournier ou encore Claude Onesta. Malheureusement pour les malfaiteurs, la Brigade mobile de recherche zonale et le Groupe d'intervention régional ont mis fin à leurs agissements d'après le Républicain Lorrain.Le trio a réussi à soutirer près de 150 000 euros grâce à un procédé qui semble tout simple. Ils ont fait des demandes d'acte de naissances des sportifs dans leurs communes d'origines en indiquant leur date de naissance ainsi que les noms des parents par exemple. Suite à la réception de ce document officiel, ils ont fait la demande de nouvelles cartes d'identité avant d'ouvrir des comptes en banque et des crédits à la consommation, le tout au nom des Batum ou Accambray. Les escrocs se sont également fait passer pour de faux propriétaires afin de récupérer des acomptes sur les locations.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Quand Batum, Fournier ou Onesta se font usurper leur identité
  • Vu le niveau intellectuel, ça ne m’étonne pas !

  • Comme quoi, en France, il n'y a pas que des imbéciles...

    Ils se sont fait pincer.....Donc pas si futés que ça les petits blaireaux.

  • sur le net,c'est le grand bazar,des milliers de gens se font dépouiller chaque jour,les institutions censées contrôler ce bizzness,n'en font rien,j'ai été victime à 3 reprises d'arnaque sur mon ordi,à la banque,résultat j'ai retiré l'ensemble de mes coordonnées sur différents sites qui se disent "protégé" et qu'ils ne le sont pas

  • ouais, bon ! avec la justice que l on a ; 24 mois avec sursis; peine d intérêt général et voila , c est bouclé pour la justice.