NCAA : Un record en carrière et une finale nationale pour Joel Ayayi

NCAA : Un record en carrière et une finale nationale pour Joel Ayayi©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 04 avril 2021 à 09h36

Avec 22 points, Joel Ayayi a joué un rôle important dans le match fou remporté face à UCLA qui a permis à Gonzaga de rallier la finale du championnat NCAA (93-90). Les Bulldogs ne sont plus qu'à une victoire de finir la saison en étant invaincus...

Quatre ans après Killian Tillie, Joel Ayayi se prépare à représenter la France lors de la finale du championnat NCAA. Comme son compatriote, c'est avec Gonzaga que l'arrière va avoir une chance d'être le premier basketteur français titré dans le championnat universitaire américain depuis Joakim Noah en 2007. Ce samedi, le natif de Bordeaux a joué un rôle important dans la qualification des Bulldogs pour la finale nationale. Il a compilé 22 points, 6 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour aider le vainqueur de la West Coast Conference à prendre le dessus sur UCLA (93-90). Avec son record de points en carrière, il a une nouvelle fois confirmé son importance dans le cinq majeur d'une université qui n'est plus qu'à un match d'être le premier champion invaincu depuis Indiana en 1975-1976.



Si Joel Ayayi a été le deuxième meilleur marqueur de son équipe, sa performance n'a pas autant attiré l'attention que les actions décisives de Jalen Suggs. Dans un des matchs les plus fous de l'histoire récente de la NCAA, Gonzaga est allé chercher sa qualification sur un tir réussi par son meneur au buzzer de la première prolongation. Alors que Johnny Juzang venait d'égaliser à 3 secondes de la fin de la prolongation, le joueur qui est annoncé dans le top 5 de la prochaine draft a rapidement remonté la balle avant de tenter un tir à 3 points au niveau du logo. Avec la planche, sa tentative a fait mouche pour permettre à Gonzaga de prendre rendez-vous avec Baylor en finale. Le match aura lieu dans la nuit de lundi à mardi à Indianapolis. En cas de victoire, la fac basée à Spokane et son joueur français feraient une entrée fracassante dans l'histoire du basket universitaire américain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.