NBA : L'anecdote parfaite d'Iverson sur Bryant

NBA : L'anecdote parfaite d'Iverson sur Bryant©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 27 janvier 2020 à 23h10

Allen Iverson a réagi lundi soir au décès de Kobe Bryant, par le biais d'un long communiqué, comme une lettre où il se souvient de son histoire en commun avec celui qu'il appelle son « frère ». Les deux joueurs sont arrivés au même moment en NBA, en 1996.



Allen Iverson, « The Answer », a été un des plus grands adversaires de Kobe Bryant en NBA. L'ancienne star des 76ers, qui a notamment affronté le « Mamba » en finale en 2001 (victoire 4-1 des Lakers), a publié un communiqué très touchant et fort : « Les mots ne peuvent pas exprimer ce que je ressens. Les deux seuls qui sonnent dans ma tête sont 'dévasté' et 'coeur brisé'. Je n'arrive pas à m'en débarrasser. Les gens vont toujours se souvenir de nos duels, mais ça va beaucoup plus loin que ça pour moi. Notre histoire a commencé dans une génération qui pourrait rester la meilleure de l'histoire, pour de nombreuses années encore. Sa générosité, son respect pour le jeu sont quelque chose dont j'ai été le témoin à chaque fois que nous étions ensemble en piste. »

Iverson se remémore ensuite une scène : « Il y a un souvenir auquel je ne peux arrêter de penser. C'était notre première saison et mon premier voyage à LA pour affronter les Lakers. Il est venu à mon hôtel afin de m'emmener au restaurant. Quand nous sommes repartis, il m'a demandé ce que j'allais faire de ma soirée. Je lui ai dit 'Je vais en boîte, et toi ?' Il m'a dit 'Je vais à la salle de sport.' C'est ce qu'il a toujours été, un vrai élève du basket et aussi du jeu de la vie. Il se préparait sans relâche. C'est quelque chose que nous pouvons tous apprendre de la 'Mamba Mentality', de la manière dont mon frère a vécu sa vie. Il aura toujours mon respect en tant que compétiteur, ami et frère. Mes pensées et prières vont à sa femme Vanessa, à leurs enfants et aux familles de toutes les victimes de cette tragédie. En tant que père, je ne peux pas imaginer ce qu'ils doivent ressentir. Nous n'acceptons pas, mais nous trouverons la force pour traverser ça ensemble. Car c'est ce qu'il aurait voulu que nous fassions. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.