NBA : Gianna Bryant, " Mambacita ", suivait le chemin de son père

NBA : Gianna Bryant, " Mambacita ", suivait le chemin de son père©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 27 janvier 2020 à 19h33

Gianna Bryant, à seulement treize ans, était forcément programmée pour devenir une star du basket. Son père Kobe l'accompagnait partout et la coachait personnellement, avec passion et amour. Dans ce terrible accident d'hélicoptère qui a tué père et fille, c'est aussi son destin qui est brisé.

La fille de Kobe Bryant, Gianna, est donc décédée avec son père dans l'accident tragique d'hélicoptère dimanche, près de Los Angeles. Elle était clairement partie pour être l'héritière de son père, déjà dotée d'un grand talent pour le basket à seulement treize ans. On le sait, c'est d'ailleurs pour aller disputer un de ses matchs que le trajet en hélicoptère était effectué, avec une autre joueuse de l'équipe et sa famille, ainsi que la coach adjointe. La formation en question se nommait les Lady Mambas, référence bien sûr au surnom de « Black Mamba » de la légende des Lakers. Lui-même avait surnommé sa fille « Mambacita » et était très investi dans son parcours, l'accompagnant régulièrement aux matchs. Ils allaient souvent rencontrer ensemble des stars de WNBA, la NBA féminine.





« Lorsqu'on sort tous les deux et que des fans viennent nous parler, certains nous disent qu'il fallait un garçon dans la famille, pour prendre ma suite, racontait Kobe Bryant en 2018 sur ABC. Mais à côté de moi, 'Gigi' leur répond souvent qu'elle s'en charge, qu'il n'y a pas besoin d'un garçon. Et elle a raison ! » La semaine dernière, l'ancien n°24 et n°8 des Lakers (ses deux maillots ont été retirés au plafond du Staples Center) postait encore une vidéo de Gianna sur Instagram : « Elle s'améliore de jour en jour. » Le soir précédant sa naissance, le 30 avril 2006, Kobe Bryant s'était empressé de courir à l'hôpital après avoir fait gagner les Lakers au buzzer lors d'un match de playoffs. Il était le père de trois autres filles, Natalia (qui vient d'avoir 17 ans), Bianka (trois ans) et Kapri (sept mois), qui porte aussi le prénom de son père en deuxième.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.