Mondial 2019 : Les quinze Bleus retenus

Mondial 2019 : Les quinze Bleus retenus©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 12 juin 2019 à 11h34

Le sélectionneur de l'équipe de France Vincent Collet a dévoilé ce mercredi une présélection de 15 joueurs pour disputer la Coupe du Monde 2019 en Chine (du 31 août au 15 septembre). Malgré leur faible temps de jeu cette saison en NBA, Frank Ntilikina et Timothé Luwawu-Cabarrot en font partie, au contraire de Fabien Causeur et Charles Kahudi notamment. A noter que Collet a également retenu 2 partenaires d'entraînement ainsi que 7 réservistes.

La surprise Frank Ntilikina. Malgré la saison décevante et très pauvre sur le plan du temps de jeu, le meneur français des New York Knicks fait partie de la présélection de Vincent Collet pour préparer la Coupe du Monde 2019 en Chine (du 31 août au 15 septembre). Le sélectionneur français a tenté un petit coup de poker avec l'ancien Strasbourgeois, au même titre qu'il a décidé dans un même registre de parier sur Timothé Luwawu-Cabarrot, très peu apparu la saison dernière en NBA lui aussi (OKC puis Chicago). « Il a très peu joué et a fini la saison légèrement blessé, mais il nous semblait très important d'avoir un véritable stoppeur pour chaque poste, car on avait vraiment souffert sur l'Euro 2017 dans ce registre-là, se justifie Collet au sujet de son ancien protégé à la SIG. On n'est pas à l'abri d'avoir des joueurs qui prennent feu, donc il faut être capable d'avoir des joueurs qui peuvent stopper ces joueurs-là. C'est dans cette idée que l'on a retenu Frank, au même titre qu'Axel Toupane. Mais Frank n'a pas sa place garantie, contrairement à d'autres, qui l'ont quasiment. » Concernant Luwawu-Cabarrot, la réflexion a été toute autre en revanche. « On a peu d'ailiers, Nando De Colo et Fournier sont plus des postes 2, dont 2 pur pour Evan. Il est important d'avoir d'autres ailiers, d'autant que Batum sera également utilisé en poste 4, ce qui nous impose de couvrir sur le poste 3 », a expliqué le technicien français au micro de RMC Sport après avoir dévoilé les 15 noms (trois par poste), mais aussi 2 partenaires d'entraînement (Alexandre Chassang et Theo Maledon, « deux joueurs qui ont fait de très belles choses en Jeep Elite, qui étaient déjà avec nous et me semblent avoir le profil adéquat et seront amenés dans un futur proche à faire partie de cette équipe de France ») - « là pour nous permettre de bien nous entraîner, permettra d'avoir moins de joueurs qu'à l'accoutumée avec processus de sélection plus simple et plus rapide » - ainsi que 7 réservistes (Moustapha Fall, Edwin Jackson, Lahaou Konate, Elie Okobo, Yakuba Ouattara, Léo Westermann et Guerschon Yabusele).


Collet attend beaucoup de Moerman

Soit « plus de d'habitude sachant que l'on a réduit le groupe de pré-sélection. Ce sont doueurs à même cette année d'arriver très vite, même si on ne le souhaite pas », dixit Collet, qui précise qu'il « emmènera un joueur supplémentaire en Chine car le dernier tournoi de préparation aura lieu en Chine et qu'il peut encore se passer des choses pendant ce tournoi. » Ne cachant pas qu'il attend énormément d'Adrien Moerman pour prendre le relais de Boris Diaw (« C'est le poste 4 titulaire de cette équipe. La donne a changé : Boris a pris sa retraite, on est dans une situation totalement différente et Adrien est clairement le joueur qui s'impose sur ce qu'il a montré ces dernières années »), l'entraîneur des Bleus et de Strasbourg pour encore une saison a ensuite révélé à nos confrères l'ossature qu'il souhaitait donner à l'équipe pendant cette Coupe du Monde. Sans ne rien dissimuler de ses plans. « Heurtel est notre meneur titulaire, Albicy notre deuxième meneur, même si j'emmènerai probablement trois meneurs. Sur le poste arrière, Nando, Evan et Nicolas sont indiscutables, au même titre à l'intérieur que Moerman, Lessort et Poirier. Le processus de sélection concernera les autres joueurs. Pour faire une forte équipe, il faut que les remplaçants soient à leur place. » Les réservistes également, puisque Collet a clairement laissé entendre que si l'un des quinze joueurs retenus venaient à se blesser, il ne serait pas suppléé par l'un des deux partenaires d'entraînement, mais par l'un des 7 joueurs appelés précisément à être prêt en cas de pépin.

Sans Kahudi et Causeur



Le Normand touche du bois, puisque, pour la première fois depuis longtemps, il peut compter sur un groupe au complet, avec notamment le grand retour de Rudy Gobert, absent de ce dernier Euro que les Français avaient quitté dès les huitièmes de finale, tombés sur un Dennis Schröder impérial avec l'Allemagne. « C'est une vraie satisfaction qu'il soit là. Il vient d'être élu meilleur défenseur de la NBA. On avait souffert défensivement en 2017, notre défense n'avait jamais été à la hauteur de l'événement. Rudy est plus qu'un grand défenseur, c'est un ancrage défensif, c'est forcément une très bonne nouvelle. » Cette 18eme Coupe du Monde de l'histoire - probablement la plus relevé sur le papier - se passera en revanche de Charles Kahuidi et Fabien Causeur. Si le second avait de lui-même annoncé la couleur à son sélectionneur (« il ne souhaitait pas faire cette campagne, il est un peu cramé après ses deux grosses saisons européennes. Il sentait aussi que sa sélection n'était pas garantie à cent pour cent, et j'ai été clair là-dessus aussi ») , le premier, lui, ne fait tout simplement pas partie des plans de Collet pour ce Mondial en Chine. « Pour Charles, c'est clairement un choix sportif, il est moins performant que les années précédentes. C'est clairement un absent de marque, mais ça ne me paraît pas anormal. On a eu la chance de pouvoir vraiment choisir, donc des joueurs de grande qualité n'en font pas partie. » Place maintenant à la préparation pour Vincent Collet les Bleus, qui se jaugeront face à la Turquie pour commencer (le 5 août à Pau) et passeront leur dernier test contre la Serbie, 21 jours plus tard (le 26 août à Shenyang). « Je voulais sept ou huit matchs, et une forte partie en France car le public a besoin de voir nos joueurs NBA (...) Je suis très content de terminer avec la Serbie quatre jours avant de jouer l'Allemagne (premier match du tournoi). » La dernière fois que la France s'était frotté à son voisin, cela s'était très mal passé pour les Bleus. Espérons que cette Coupe du Monde qui verra les Tricolores rencontrer ensuite la République dominicaine et la Jordanie ne se terminera pas aussi prématurément.


La liste des 15 joueurs retenus pour la Coupe du Monde

Meneurs : Thomas Heurtel (FC Barcelone/ESP), Andrew Albicy (Morabanc Andorra/ESP), Frank Ntilikina (New York Knicks/NBA)
Arrières : Nando De Colo (CSKA Moscou/RUS), Evan Fournier (Orlando Magic/NBA), Paul Lacombe (Monaco)
Ailiers : Nicolas Batum (Charlotte Hornets/NBA), Timothé Luwawu-Cabarrot (Chicago Bulls/NBA), Axel Toupane (Olympiakos/GRE)
Ailiers forts : Louis Labeyrie (Valence/ESP), Amath Mbaye (Virtus Bologne/ITA), Adrien Moerman (Anadolu Efes Pilsen/TUR)
Pivots : Rudy Gobert (Utah Jazz /NBA), Mathias Lessort (Unicaja Malaga/ESP), Vincent Poirier (Baskonia/ESP)

Le programme de préparation des Bleus
Rassemblement à partir du 28 juillet pour des tests médicaux et media day
29 juillet - 5 août : stage à Pau
5 août : France-Turquie, à Pau
6-7 août : stage à Toulouse
7 août : France-Tunisie
11-17 août : stage à Lyon
15 août : France-Monténégro à Lyon
16 août : France-Brésil à Lyon
17 août : France-Argentine à Lyon
22-30 août : stage en Chine
24 août : France-Nouvelle-Zélande à Shenyang (Chine)
25 août : France-Italie à Shenyang (Chine)
26 août : France-Serbie à Shenyang (Chine)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.