Mondial 2019 (H) : Les Etats-Unis ont eu très chaud

Mondial 2019 (H) : Les Etats-Unis ont eu très chaud©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 03 septembre 2019 à 17h05

La quatrième journée de la Coupe du Monde de basket en Chine a été complètement folle, avec notamment la victoire après prolongation des Etats-Unis contre la Turquie, l'élimination de l'Allemagne et la défaite de la Grèce de Giannis Antetokounmpo face au Brésil.



On savait cette équipe des Etats-Unis 2019 bien moins dotée sur le papier que ses devancières. On en a eu une fois de plus la confirmation. Team USA a en effet eu toutes les peines du monde pour battre le Turquie : 93-92 après prolongation ! En tête pendant la majeure partie du match (47-42, mt), les Etats-Unis se sont fait rejoindre une première fois à six minutes de la fin (71-71). A douze secondes du buzzer, c'est même la Turquie qui était devant (81-79), et Jayson Tatum aurait pu donner la victoire aux siens s'il avait réussi ses trois lancers-francs, mais il n'en a mis que deux et il a donc fallu disputer la prolongation, la première pour les Etats-Unis depuis 1990 dans une Coupe du Monde. Dans cette prolongation, les Turcs ont mené 92-91 pendant 48 secondes, mais Balbay et Osman ont manqué quatre lancer-francs ! Khris Middleton (meilleur marqueur américain avec 15pts), lui, ne s'est pas raté à deux secondes du buzzer et a offert la victoire aux Etats-Unis. Une victoire étriquée, mais qui permet à Team USA de rallier le deuxième tour. L'essentiel est assuré.

L'Australie passe dans la douleur

Mission accomplie pour l'Australie. Patty Mills et les siens se sont qualifiés mardi pour le deuxième tour de la Coupe du Monde en Chine en décrochant leur deuxième victoire en deux matchs, face au Sénégal (81-68). Toutefois, si le Lituanie n'avait fait qu'une bouchée des Sénégalais au premier match (101-47), les Australiens ont grandement souffert, mardi à Dongguan dans le groupe H pour venir à bout de Xane d'Almeida et ses coéquipiers, contraints de créer l'exploit pour rester en vie. D'exploit, il n'y a pas eu pour le Sénégal, mais les Lions n'ont pas à rougir. En première mi-temps, grâce notamment à la patte de D'Almeida (14 points, 5 rebonds, 4 passes, 2 interceptions en 38 minutes), ils ont même mené à plusieurs reprises face à l'Australie, qui fait partie des favoris à la victoire finale. Les Australiens et leur banc beaucoup plus productif que les remplaçants adverses ont fait réellement la différence dans le troisième quart-temps face à des Sénégalais émoussés. Joe Ingles (17 points, 10 rebonds, 9 passes, 2 contres) et l'inévitable Mills (22 points à 50% aux tirs) ont les premiers profité de la baisse de régime de leurs adversaires pour matérialiser la plus grande expérience de leur équipe et infliger le coup d'accélérateur fatal au Sénégal. Étrillé par les Lituaniens au premier match, ce dernier, éliminé, cherchera à sauver l'honneur face au Canada. Les Australiens, eux, chercheront à poursuivre leur sans-faute, contre cette même équipe de Lituanie. Des Lituaniens qui n'ont fait qu'une bouchée du Canada : 92-69 en ayant mené de bout en bout, avec 15 points et 6 rebonds d'Edgaras Ulanovas.


La République dominicaine qualifiée, pas l'Allemagne !

Déjà battue par les Bleus, l'Allemagne ne verra pas le deuxième tour de ce Mondial, à la surprise générale, suite à sa défaite 70-68 contre la République dominicaine ! Alors que tout le monde voyait déjà le pays cher à Karl-Anthony Towns et Al Horford, tous deux absents de ce Mondial, faire ses valises dès le premier tour, les Dominicains affronteront jeudi l'équipe de France pour la première place du groupe G. Comme face aux Français, Dennis Schröder (20 points, 3 rebonds, 7 passes) et les siens peuvent maudire leur entame de match, encore complètement manquée (0-8) et que la réaction allemande n'est venue que temporairement faire oublier. Dans le sillage de Victor Linz (17 points, 4 passes), les Dominicains sont repassés devant dans le troisième quart-temps après s'être faits rejoindre puis dépasser au score, et ils n'ont plus jamais lâché le leadership à leur adversaire. La République Dominicaine a même de nouveau compté huit points d'avance. Elle l'emporte finalement deux longueurs après que Danilo Barthel a raté lamentablement au buzzer (air ball) le shoot de la victoire. Qui l'eût cru.


Le Monténégro éliminé, la Grèce battue !

Comme l'Allemagne, le Monténégro aussi est éliminé dès le deuxième match. Au même titre que les Allemands, les Monténégrins ont enregistré mardi, face à la modeste Nouvelle-Zélande, leur deuxième défaite (93-83) en deux matchs. Une rencontre dont Zvezdan Mitrovic n'a même pas atteint la mi-temps. Au bord de la crise de nerfs, le bouillant coach du Monténégro et de l'ASVEL a rejoint les vestiaires avant ses joueurs après avoir reçu deux fautes techniques. Si le tempérament de Mitrovic n'a pas rendu service à son équipe, le Monténégro peut surtout en vouloir à un Corey Webster impitoyable dans le camp d'en face. Homme de cette rencontre, le meneur des New Zealand Breakers a livré le match de sa vie, notamment sur les shoots longue distance (6 sur 8, et 25 points au total). Le Monténégro n'était pas encore éliminé au moment du coup d'envoi de Brésil-Grèce, mais il l'est désormais suite à la surprenante victoire de la Seleçao (79-78). Alors que les Grecs du MVP de la dernière saison de NBA Giannis Antetokounmpo (13pts à 3/7 aux tirs, 4 rebonds, 1 passe en 28'35) menaient 40-23 à deux minutes de la mi-temps, ils sont écroulés au retour des vestiaires (26-13 dans le troisième quart pour le Brésil) et Kostas Sloukas a manqué le lancer-franc qui aurait emmené les deux équipes en prolongation. L'ancien joueur de Cleveland et Golden State Anderson Varejao termine avec 22 points et 9 rebonds, et le Brésil est qualifié pour le deuxième tour.



(Avec A.C.)

BASKET / COUPE DU MONDE 2019
Du 31 août au 15 septembre en Chine (programme en heure française)

PREMIER TOUR
Groupe E (à Shanghai)
1- Etats-Unis, 4 pts >>> QUALIFIES
2- République tchèque, 3 pts
3- Turquie, 3 pts
4- Japon, 2 pts

Dimanche 1er septembre
Turquie - Japon : 86-67
République tchèque - Etats-Unis : 67-88

Mardi 3 septembre
Japon - République tchèque : 76-89
Etats-Unis - Turquie ! 93-92 ap

Jeudi 5 septembre
10h30 : Turquie - République tchèque
14h30 : Etats-Unis - Japon

Groupe F (à Nankin)
1- Brésil, 4 pts >>> QUALIFIE
2- Grèce, 3 pts
3- Nouvelle-Zélande, 3 pts4- Monténégro, 2 pts

Dimanche 1er septembre
Nouvelle-Zélande - Brésil : 94-102
Grèce - Monténégro : 85-60

Mardi 3 septembre
Monténégro - Nouvelle-Zélande : 83-93
Brésil - Grèce : 79-78

Jeudi 5 septembre
10h00 : Brésil - Monténégro
14h00 : Grèce - Nouvelle-Zélande

Groupe G (à Shenzhen)
1- France, 4 pts >>> QUALIFIEE
2- République dominicaine, 4 pts >>> QUALIFIEE
3- Allemagne, 2 pts
4- Jordanie, 2 pts

Dimanche 1er septembre
République dominicaine - Jordanie : 80-76
France - Allemagne : 78-74

Mardi 3 septembre
Allemagne - République dominicaine : 68-70
Jordanie - France : 64-103

Jeudi 5 septembre
10h30 : Allemagne - Jordanie
14h30 : République dominicaine - France

Groupe H (à Dongguan)
1- Lituanie, 4 pts >>> QUALIFIEE
2- Australie, 4 pts >>> QUALIFIEE
3- Sénégal, 2 pts
4- Canada, 1 pt

Dimanche 1er septembre
Canada - Australie : 92-108
Sénégal - Lituanie : 47- 101

Mardi 3 septembre
Australie - Sénégal : 81-68
Lituanie - Canada : 92-69

Jeudi 5 septembre
9h30 : Canada - Sénégal
13h30 : Lituanie - Australie

Vos réactions doivent respecter nos CGU.