Mondial 2019 (H) : La Serbie fait exploser l'Italie, Porto Rico élimine la Tunisie

Mondial 2019 (H) : La Serbie fait exploser l'Italie, Porto Rico élimine la Tunisie©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 04 septembre 2019 à 16h35

Alors que l'Espagne avait déjà validé son billet pour le deuxième tour, la veille, Porto Rico et la Tunisie se sont disputé mercredi le deuxième ticket du groupe C. Et grâce à un superbe finish, ce sont les Portoricains qui ont coiffé les Tunisiens au poteau en l'emportant à l'arraché 67-64. Dans le groupe D, le choc pour la première place a nettement tourné à l'avantage de la Serbie face à l'Italie (92-77). Les deux équipes étaient déjà qualifiées.

La Serbie en démonstration

Dans le choc au sommet du groupe D entre la Serbie et l'Italie, avec en jeu la première place de la poule et deux points assurant pratiquement le vainqueur d'être présent en quarts de finale, il n'y a pas eu photo. Portée par ses deux superstars Nikola Jokic (13 points) et surtout Bogdan Bogdanovic, monstrueux (31 points, 5 passes, 6 sur 9 à longue distance) pendant les 35 minutes qu'il a passées sur le parquet, la Serbie, montée en puissance, n'a laissé que des miettes à l'Italie (92-77), dominée dans les quatre périodes. La Squadra Azzurra termine à quinze longueurs à l'arrivée, mais elle aurait pu s'incliner sur un écart beaucoup plus lourd tant les Serbes ont dominé ce match. Ils ont d'ailleurs compté plus de vingt points d'avance à plusieurs reprises lors d'une seconde mi-temps venu souligner la supériorité de Stefan Jovic et ses partenaires. Côté italien, Marco Belinelli (15 points, 3 sur 5 à trois points) et Danilo Gallinari, meilleur marqueur de l'équipe (26 points, 3 sur 5 à trois points) n'ont pas démérité, et ont tout fait pour maintenir leur formation à flot, mais la puissance de cette équipe serbe qui fait partie des principaux favoris au titre, et le talent de son tandem de feu Bogdanovic-Jokic ont fait le reste.

La sensation Porto Rico

La Tunisie reste à quai, Porto Rico poursuit sa route. Alors que les Tunisiens avaient les cartes en main ainsi qu'un net avantage dans le dernier quart-temps face à Porto Rico, ce mercredi à Canton dans la finale du groupe C pour le deuxième billet en jeu, le dernier mot est finalement revenu aux Portoricains (67-64) et au héros de cette fin de partie Gary Browne. Alors que le meneur n'avait pas rentré un tir à trois points du match, il a choisi le meilleur moment (le pire pour les Tunisiens) pour réussir son seul shoot longue distance de la soirée et faire mettre pied à terre à Salah Mejri (14 points, 9 rebonds) et à ses coéquipiers, cloués sur un 8-0 final et fatal aux Aigles de Carthage. Passés devant en fin de troisième quart-temps, ces derniers, deuxièmes du classement de la poule et donc provisoirement qualifiés au lendemain de leur victoire nette contre l'Iran, possédaient pourtant encore cinq points d'avance au tableau d'affichage alors qu'il ne restait plus qu'une minute et trente-sept secondes à jouer.



Les supporters portoricains excepté, personne dans la salle ne voyait alors comment la Tunisie pouvait laisser filer son billet pour le deuxième tour. Mais David Huertas, auteur de 10 points mercredi, a montré la voie en ramenant les siens à hauteur avant ce tir primé de Browne à cinq secondes de la fin synonyme de délivrance pour Porto Rico. Si le Tunisien Makram Ben Romdhane (12 points, 9 rebonds, 4 passes) a, en effet, eu ensuite dans les mains le ballon de l'égalisation, il a complètement manqué son shoot, qui aurait pu envoyer les deux équipes en prolongation et permettre à la Tunisie de reprendre vie. Battus par l'Espagne mardi, les Portoricains accompagneront donc la Roja au tour suivant. Historique.

L'Espagne termine difficilement

Déjà qualifiée pour la suite de cette Coupe du Monde de basket masculin, l'Espagne disputait une dernière rencontre contre l'Iran, ce mercredi à Guangzhou, et elle ne fut pas de tout repos. Malmenés de bout en bout, les Espagnols ont fini par l'emporter, sur le fil (73-65), dans le groupe C. Pourtant, les Iraniens étaient déjà éliminés mais cela ne les a pas empêchés de jouer crânement leur chance, tout en se montrant particulièrement agressifs. A quatre minutes du terme de cette rencontre, ils étaient même toujours en tête, au tableau d'affichage. Marc Gasol notamment, auteur de 16 points, a néanmoins réussi à maintenir les siens à flot. A 65-65 à 90 secondes du buzzer, les Espagnols ont alors tout simplement fait parler leur expérience. Et cela a fini par payer. Toutefois, la suite de la compétition va les obliger à hausser leur niveau de jeu, s'ils ne veulent pas sortir prématurément.

Le Venezuela, comme Porto Rico

Dans les autres matchs de cette journée, à noter que la Pologne, déjà qualifiée, a obtenu contre la Côte d'Ivoire (80-63) son troisième succès du tournoi, tandis que les Ivoiriens rentrent chez eux sans le moindre succès. Comme Porto Rico aux dépens de la Tunisie, le Venezuela a, lui, arraché in extremis le deuxième accessit en jeu de la poule A en s'imposant face à la Chine (72-59). Enfin, lors de deux rencontres concernant quatre équipes n'ayant plus rien à attendre depuis leur deuxième sortie, l'Angola est venue à bout des Philippines (84-81) après prolongation, tandis que le Nigeria a écrasé la Corée du Sud (108-66). Enfin, l'Argentine a battu de justesse la Russie (61-69).

BASKET / COUPE DU MONDE 2019
Du 31 août au 15 septembre en Chine (programme en heure française)

PREMIER TOUR
Groupe A (à Pékin)
1- Pologne, 6 pts >>> QUALIFIEE
2- Venezuela, 5 pts >>> QUALIFIE

3- Chine, 4 pts
4- Côte d'Ivoire, 3 pts

Samedi 31 août
Pologne - Venezuela : 80-69
Côte d'Ivoire - Chine : 55-70

Lundi 2 septembre
Venezuela - Côte d'Ivoire : 87-71
Chine - Pologne : 76-79 (ap)

Mercredi 4 septembre
Côte d'Ivoire - Pologne : 63-80
Venezuela - Chine : 72-59

Groupe B (à Wuhan)
1- Argentine, 6 pts >>> QUALIFIEE
2- Russie, 5 pts >>> QUALIFIEE
3- Nigéria, 4 pts
4- Corée du Sud, 3 pts

Samedi 31 août
Russie - Nigéria : 82-77
Argentine - Corée du Sud : 95-69

Lundi 2 septembre
Nigéria - Argentine : 81-94
Corée du Sud - Russie : 73-87

Mercredi 4 septembre
Corée du Sud - Nigéria : 66-108
Russie - Argentine : 61-69

Groupe C (à Canton)
1- Espagne, 6 pts >>> QUALIFIEE
2- Porto Rico, 5 pts >>> QUALIFIE

3- Tunisie, 4 pts
4- Iran, 3 pts

Samedi 31 août
Iran - Porto Rico : 81-83
Espagne - Tunisie : 101-62

Lundi 2 septembre
Tunisie - Iran : 79-67
Porto Rico - Espagne : 63-73

Mercredi 4 septembre
Porto Rico - Tunisie : 67-64
Espagne - Iran: 73-65

Groupe D (à Foshan)
1- Serbie, 6 pts >>> QUALIFIEE
2- Italie, 5 pts >>> QUALIFIEE

3- Angola, 4 pts
4- Philippines, 3 pts

Samedi 31 août
Angola - Serbie : 59-105
Philippines - Italie : 62-108

Lundi 2 septembre
Italie - Angola : 92-61
Serbie - Philippines : 126-67

Mercredi 4 septembre
Angola - Philippines : 84-81 ap
Italie - Serbie : 77-92

Groupe E (à Shanghai)
1- Etats-Unis, 4 pts >>> QUALIFIES
2- République tchèque, 3 pts
3- Turquie, 3 pts
4- Japon, 2 pts

Dimanche 1er septembre
Turquie - Japon : 86-67
République tchèque - Etats-Unis : 67-88

Mardi 3 septembre
Japon - République tchèque : 76-89
Etats-Unis - Turquie ! 93-92 ap

Jeudi 5 septembre
10h30 : Turquie - République tchèque
14h30 : Etats-Unis - Japon

Groupe F (à Nankin)
1- Brésil, 4 pts >>> QUALIFIE
2- Grèce, 3 pts
3- Nouvelle-Zélande, 3 pts4- Monténégro, 2 pts

Dimanche 1er septembre
Nouvelle-Zélande - Brésil : 94-102
Grèce - Monténégro : 85-60

Mardi 3 septembre
Monténégro - Nouvelle-Zélande : 83-93
Brésil - Grèce : 79-78

Jeudi 5 septembre
10h00 : Brésil - Monténégro
14h00 : Grèce - Nouvelle-Zélande

Groupe G (à Shenzhen)
1- France, 4 pts >>> QUALIFIEE
2- République dominicaine, 4 pts >>> QUALIFIEE
3- Allemagne, 2 pts
4- Jordanie, 2 pts

Dimanche 1er septembre
République dominicaine - Jordanie : 80-76
France - Allemagne : 78-74

Mardi 3 septembre
Allemagne - République dominicaine : 68-70
Jordanie - France : 64-103

Jeudi 5 septembre
10h30 : Allemagne - Jordanie
14h30 : République dominicaine - France

Groupe H (à Dongguan)
1- Lituanie, 4 pts >>> QUALIFIEE
2- Australie, 4 pts >>> QUALIFIEE
3- Sénégal, 2 pts
4- Canada, 1 pt

Dimanche 1er septembre
Canada - Australie : 92-108
Sénégal - Lituanie : 47- 101

Mardi 3 septembre
Australie - Sénégal : 81-68
Lituanie - Canada : 92-69

Jeudi 5 septembre
9h30 : Canada - Sénégal
13h30 : Lituanie - Australie

>>> Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour le deuxième tour et conservent les points acquis au premier tour. Les deux derniers de chaque groupe disputent des matchs de classement.

DEUXIEME TOUR (HORAIRES A DETERMINER)
Groupe I (à Foshan)
Pologne
Venezuela
Argentine
Russie

Vendredi 6 septembre
A1 - B2
B1 - A2

Dimanche 8 septembre
A1 - B1
A2 - B2

Groupe J (à Wuhan)
Porto-Rico
Espagne
Serbie
Italie

Vendredi 6 septembre
C1 - D2
D1 - C2

Dimanche 8 septembre
C1 - D1
C2 - D2

Groupe K (à Shenzhen)
E1
E2
F1
F2

Samedi 7 septembre
E1 - F2
F1 - E2

Lundi 9 septembre
E1 - F1
E2 - F2

Groupe L (à Nankin)
France
République dominicaine
Lituanie
Australie

Samedi 7 septembre
G1 - H2
H1 - G2

Lundi 9 septembre
G1 - H1
G2 - H2

>>> Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale. Les deux derniers de chaque groupe disputent des matchs de classement.

QUARTS DE FINALE
Mardi 10 septembre
13h00 : I1 - J2 (à Dongguan)
15h00 : J1 - I2 (à Shanghai)

Mercredi 11 septembre
13h00 : K1 - L2 (à Dongguan)
15h00 : L1 - K2 (à Shanghai)

DEMI - FINALES (A PEKIN)
Vendredi 13 septembre (horaires à déterminer)
Vainqueur I1-J2 - Vainqueur K1-L2
Vainqueur J1-I2 - Vainqueur L1-K2

PETITE FINALE (A PEKIN)
Dimanche 15 septembre à 10h00

FINALE (A PEKIN)
Dimanche 15 septembre à 14h00

En route pour Tokyo 2020

Les deux meilleures équipes européennes et les deux meilleures équipes américaines de la Coupe du Monde seront qualifiées directement pour les JO de Tokyo, ainsi que la meilleure équipe d'Afrique, d'Asie (hors Japon, déjà qualifié en tant que pays-hôte) et d'Océanie. Les quatre autres qualifiés seront déterminés lors d'un TQO en 2020.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.