Monaco - Obradovic : "Penser positif, quoi qu'il arrive"

Monaco - Obradovic : "Penser positif, quoi qu'il arrive"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 28 avril 2022 à 00h01

Les Monégasques, fidèles à eux-mêmes, se sont battus jusqu'au bout mercredi contre l'Olympiakos, doublant même leur adversaire dans les derniers instants de la rencontre après avoir été largement derrière. Sans éviter la défaite, au final (83-87).



Sasa Obradovic, le coach de l'AS Monaco, n'avait pas le coeur à trop s'épancher après la défaite de sa Roca Team d'un souffle contre l'Olympiakos, mercredi (83-87) : "Nous devons penser positif, quoi qu'il arrive. Apprendre aussi de ce match et passer au prochain." Un mantra qui ressemble bien à son équipe, jamais aussi forte que lorsqu'elle est au pied du mur, comme elle l'a montré en saison régulière mais aussi lors du match 2 remporté en Grèce la semaine dernière, de manière écrasante et à la surprise générale (72-96).

Westermann : "Repartir au combat"

C'est cet état d'esprit qu'il faudra à nouveau montrer vendredi à la maison, pour espérer s'offrir une belle à l'extérieur. "Comme souvent sur ce genre de match, tout se joue sur des détails, regrette Léo Westermann. C'est à ça qu'on reconnaît les matchs de playoffs, toujours très intenses. On va se poser et analyser tout ça pour repartir au combat. C'est tout l'intérêt d'une série, pouvoir faire des ajustements pour la rencontre d'après."


Dans le camp d'en face, le coach Georgios Bartzokas est satisfait mais reste prudent, forcément échaudé par ce qu'il a déjà vécu au cours de cette confrontation : "Cette victoire était très difficile. Monaco vous punit quelle que soit l'erreur que vous faites, tactiquement, il mettent beaucoup de pression sur nos meneurs et ils volent beaucoup de ballons. Ils ont joué à la limite des fautes et ils ont beaucoup intercepté. Ils sont aussi revenus alors qu'il y avait une grande différence dans le troisième quart. Je les respecte, ils méritent d'être là et ils n'abandonnent pas. On doit continuer avec cette attitude, ce sera compliqué jusqu'à la fin." Vendredi, l'Olympiakos aura une première balle de match pour rejoindre le Final Four.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.