Ligue Féminine (J12) : Deuxième défaite de la saison pour l'ASVEL, Lattes-Montpellier en profite pour se rapprocher

Ligue Féminine (J12) : Deuxième défaite de la saison pour l'ASVEL, Lattes-Montpellier en profite pour se rapprocher©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 19 janvier 2020 à 19h57

Bourges est devenue la deuxième équipe à faire chuter cette saison en championnat l'ASVEL qui garde sa place de leader mais voit Lattes-Montpellier réduire l'écart grâce à sa victoire face à Charnay.

Après Lattes-Montpellier, au tour de Bourges ! Les Tango sont, en effet, devenues la deuxième équipe à faire tomber les Rhodaniennes en championnat depuis le début de la saison. Si le premier quart-temps a été serré, les coéquipières d'Ana Dabovic (16 points) et Marissa Coleman (15 points, 10 rebonds) ont placé une nette accélération dans le deuxième quart-temps, remporté de douze longueurs, pour avoir une avance de quatorze points au retour aux vestiaires. Malgré un cinq de départ en intégralité au-dessus des dix points, dont onze unités pour Marine Johannès, l'ASVEL n'a pas su trouver des réponses au défi posé par les joueuses d'Olivier Lafargue qui ont amplifié leur avance dans le troisième quart-temps avant un logique début de relâchement dans les dix dernières minutes. Bourges s'impose avec une marge de 17 points (82-65) pour une neuvième victoire en douze journées. Les Tango se reprennent après leur défaite à Charleville-Mézières et reviennent à un point du leader, tout comme Lattes-Montpellier.

Lattes-Montpellier en profite pour revenir sur l'ASVEL

La défaite à Landerneau est oubliée pour les Héraultaises. Dans un match à sens unique, les Gazelles n'ont fait qu'une bouchée de la lanterne rouge de Ligue Féminine, Charnay. Dès l'entame de la rencontre, les coéquipières d'Ornella Bankole (15 points), Diandra Tchatchouang (14 points) et Sheylani Peddy (13 points) ont pris l'avantage au score avec un 8-1 dans les cinq premières minutes. Un premier quart-temps conclu par les Héraultaises avec un avantage de dix longueurs, qui n'a pas tardé à enflé. Le deuxième quart-temps a été très nettement dominé par Lattes-Montpellier qui a marqué plus du double de points que les joueuses de Charnay pour retrouver les vestiaires avec 27 points d'avance. Les coéquipières de Sixtine Macquet (22 points ont resserré leur défense dans le troisième quart-temps pour stopper l'hémorragie mais les dix dernières minutes ont permis aux joueuses de Lattes-Montpellier de signer leur différence de points avec un succès de 33 points (62-95). Une victoire qui, si elle ne leur permet pas de remonter dans la hiérarchie, réduit l'écart avec l'ASVEL à une seule longueur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.