Ligue des Champions : Mauvaise soirée pour les clubs français

Ligue des Champions : Mauvaise soirée pour les clubs français©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 14 novembre 2018 à 23h07

Sale soirée pour les clubs français engagés en Ligue des Champions de basket ce mercredi : Strasbourg a été battu 87-81 sur le parquet du Virtus Bologne, alors que Le Mans s'est incliné 74-77 à domicile contre Avellino.

Au lendemain de l'exploit de Nanterre sur le parquet de Venise, leader invaincu du championnat d'Italie, on espérait le même destin pour Strasbourg et Le Mans, qui affrontaient également des équipes italiennes en Ligue des Champions. Mais ces deux matchs se sont soldés par des défaites, contre des équipes pourtant moins bien classées que Venise, Avellino, vainqueur du Mans, étant quatrième de Lega A, et Bologne, vainqueur de Strasbourg, étant septième. Sur le parquet du Virtus, grande équipe des années 1990-2000 (2 Euroligues, 5 titres de champion) et invaincu en Ligue des Champions, Strasbourg s'est incliné 87-81 et se retrouve à deux victoires de son adversaire du jour au classement, à huit journées de la fin. La SIG avait pourtant remporté le premier quart 18-13, mais Bologne est revenu avant la mi-temps (40-40), avant de remporter les deux derniers quarts de trois points, ce qui a suffi à s'imposer. Kevin Punter, auteur de 26 points (6/12 à 3pts) a été énorme, alors qu'en face, les 20 points, 5 rebonds et 4 passes de Mardy Collins n'ont pas suffi. Lors de la prochaine journée, Strasbourg recevra la lanterne rouge, Ostende.





Les marqueurs strasbourgeois : Collins (20), Serron (7), Eddie (11), Nzeulie (8), Green (12), Lang (2), Fall (13), Traoré (8)

Le Mans pourra avoir des regrets


Quatrième défaite en six matchs pour le champion de France Le Mans. Le MSB s'est incliné à domicile sur le score de 74-77 contre Avellino. Dans ce match que Le Mans avait le mieux démarré, comptant même douze points d'avance, les Italiens sont revenus avant la pause (39-37) et ont pris définitivement la tête dans le troisième quart, remporté 26-16. Le beau retour des Manceaux, toujours privés d'Antoine Eito, en fin de match n'aura servi à rien, et c'est donc une nouvelle défaite, qui compromet un peu les chances de qualification du champion de France pour les huitièmes de finale. Michael Thompson, auteur de 20 points et 11 passes, a pourtant brillé, en vain.



Les marqueurs manceaux : Hendrix (8), Bigote (5), Tarpey (11), Cornelie (9), Yeguete (5), Tabu (10), Thompson (20), Clark (6)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.