Ligue des Champions : Dijon presque éliminé

Ligue des Champions : Dijon presque éliminé©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 16 janvier 2019 à 22h26

La JDA Dijon a été lourdement battue 80-56 sur le parquet de l'AEK Athènes lors de la 11eme journée de Ligue des Champions, et n'a presque plus aucune chance de se qualifier pour les huitièmes de finale. Dans la soirée, Nanterre reçoit une autre équipe grecque, le PAOK Salonique.

L'aventure en Ligue des Champions ne devrait pas aller au-delà de la phase de poules pour Dijon. La JDA s'est inclinée (80-56) pour la huitième fois en onze matchs ce mercredi sur le parquet de l'AEK Athènes (9v-2d), et se retrouve à trois victoires de la quatrième place, qualificative pour les huitièmes de finale, à trois matchs de la fin. Les cinquièmes du championnat de France n'ont pas existé face aux quatrièmes du championnat de Grèce, et ont été menés de la douzième à la dernière minute. Les Dijonnais ont en effet effectué une bonne entame de match, puisqu'ils ont mené 9-1, mais les Athéniens de Vince Hunter (22pts, 9rbds) ont mis la machine en route et n'ont ensuite plus jamais été inquiétés. A la mi-temps, le score était de 36-30, puis l'AEK a signé un 26-9 rédhibitoire dans le troisième quart. Preuve de ce match compliqué pour Dijon, le meilleur marqueur, Obi Emegano, n'a inscrit que 12 points. La semaine prochaine, la JDA recevra les Lituaniens de Lietkabelis, qui sont juste devant elle au classement, avec l'obligation de gagner. Sinon, il faudra se contenter d'espérer être reversé en huitièmes de finale la FIBA Europe Coupe (pour le 5eme et le 6eme de la poule).

Les marqueurs dijonnais : Weber (2), Holston (5), Emegano (12), Ware (11), Loum (8), Chassang (8), Pearson (4), Julien (6)

Nanterre dans le Top 4

Après avoir commencé sa saison de Ligue des Champions en considérant les matchs de milieu de semaine comme des "super-entraînements" en vue des rencontres de Jeep Elite, Nanterre (3eme du championnat) joue désormais cette compétition à fond, et son bilan est positif, avec une sixième victoire en onze matchs ce mercredi. Opposés au cinquième du championnat grec, le PAPK Salonique, les Nanterriens se sont imposés 79-70 et comptent maintenant le même bilan que leur adversaire du soir, et ont récupéré le panier-average particulier après leur défaite d'un point à l'aller. Les hommes de Pascal Donnadieu ont attendu le dernier quart pour faire la différence dans cette partie. Alors qu'ils menaient 43-41 à la mi-temps, ils ont vu les Grecs passer devant pour la première fois du match à la 29eme (57-59). La première... et la dernière fois car le PAOK a ensuite connu un gros trou, encaissant un 12-0, avec notamment trois tirs à 3 points de Senglin (qui terminera avec 19pts) et Juskevicius (10pts). Assommés, les Grecs n'ont jamais été en mesure de revenir et permettent donc à Nanterre de continuer à rêver des huitièmes de finale. Mais les Franciliens ont plutôt intérêt à aller décrocher une nouvelle victoire la semaine prochaine chez l'avant-dernier, Fribourg.

Les marqueurs nanterriens : Treadwell (8), Juskevicius (10), Konaté (9), Gamble (5), Invernizzi (8), Waters (15), Palsson (5), Senglin (19)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.