Ligue des Champions : Dijon et Strasbourg finissent deuxièmes

Ligue des Champions : Dijon et Strasbourg finissent deuxièmes©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 21 décembre 2021 à 23h05

Dijon s'est incliné chez le Nizhny Novgorod (93-85) lors de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des Champions et affrontera Riga en play-in. De son côté, Strasbourg a assuré la deuxième place en ne perdant que d'un point contre Ostende (91-92)

Comme Basket Landes et Lattes-Montpellier en Euroligue féminine, Dijon avait droit à un déplacement en Russie en ce début de semaine, et comme les clubs de LFB, la JDA s'est inclinée, chez le Nizhny Novgorod (93-85). Mais pour le club bourguignon, ce match n'avait pas réellement d'enjeu, puisqu'il savait déjà qu'il jouerait le play-in en janvier, seul le premier de chaque groupe étant directement qualifié pour le Top 16. Le premier quart-temps a été serré (23-20), avec les deux équipes qui ont mené tour à tour, mais dans le deuxième, Dijon, qui menait 34-37, a encaissé un 12-0 et s'est retrouvé mené 49-40 à la mi-temps. Les Dijonnais ont bien entamé la deuxième mi-temps, en parvenant à égaliser (57-57), puis passer devant (65-66), mais ils ont encore craqué en fin de quart et étaient menés 75-67 à dix minutes de la fin. Novgorod a réussi à conserver entre six et treize points d'avance dans le dernier quart pour s'imposer sans trop trembler. Malgré les 20 points de Gavin Ware et les 18 de David Holston, Dijon perd son troisième match en six journées et finit donc deuxième du groupe C. La JDA affrontera les Lettons de Riga en play-in au meilleur des trois matchs, entre le 4 et le 19 janvier.

Les marqueurs dijonnais : Carrington (8), Kelly (14), Simon (2), Katic (4), Alingue (1), Holston (18), Ware (20), Loum (1), Galliou (8)

Strasbourg assure l'essentiel

Pour Strasbourg, en revanche, cette dernière journée de la phase de poules avait un enjeu : la deuxième place. La SIG devait battre Ostende ou perdre par moins de six points. Mission accomplie, avec une défaite 91-92 au Rhenus. Une rencontre qui se termine bien pour les Alsaciens, mais c'était loin d'être gagné à dix minutes de la fin lorsque les Belges menaient de onze points. La première mi-temps a été on ne peut plus serrée : 25-25 dans le premier quart, 24-25 dans le deuxième. Mais Ostende a commencé à hausser le rythme au milieu du troisième quart, et a signé un 7-0 pour terminer le quart sur le score de 62-73. Cependant, la SIG n'a rien lâché, au contraire ! Elle a réussi un 15-0 en quatre minutes pour mener 79-77 à 5'41 de la fin. Les deux équipes sont ensuite passées devant tour à tour, avec des égalités à 79, 83, 86 et 91. Finalement, ce sont les deux lancers-francs de Levi Randoph à 19 secondes la fin qui ont fait la différence, puisqu'aucun point n'a été inscrit ensuite. John Roberson termine avec 18 points et Matt Mitchell avec 14 pour Strasbourg, qui ne connaitra le nom de son adversaire en play-in (Nymburk, Igokea ou PAOK Salonique) que le 29 décembre.

Les marqueurs strasbourgeois : Roberson (18), Cavalière (5), Udanoh (6), Lansdowne (12), Mitchell (14), Morin (7), Bohacik (11), Eddie (5), Curier (13)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.