LFB : Lyon-ASVEL au sommet !

LFB : Lyon-ASVEL au sommet !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 23 mai 2019 à 22h29

En s'imposant 75-61 contre Lattes-Montpellier dans le Match 5 de la finale de LFB ce jeudi, Lyon-ASVEL est devenu champion de France pour la première fois de son histoire. Encore une ligne à écrire au palmarès de son président, un certain Tony Parker !

Il y a deux ans, Lyon terminait avant-dernier du championnat. Ce jeudi, les Lyonnaises sont championnes de France pour la première fois de leur histoire ! Tout va très vite en basket... Mais il faut dire qu'entre-temps, Tony Parker et Nicolas Batum ont repris le club, qui est devenu Lyon-ASVEL, et le voilà au sommet de la LFB ! Pour la première de l'histoire du championnat de France féminin, où la finale se déroule en trois matchs gagnants depuis 2017, il a fallu avoir recours au Match 5 pour déterminer qui serait champion entre l'ASVEL, premier de la saison régulière, et Lattes-Montpellier, troisième. Les deux équipes avaient remporté leurs deux premiers matchs à domicile, et Lyon-ASVEL a profité d'avoir l'avantage du terrain pour remporter le titre sur le parquet de sa petite salle Mado Bonnet : 75-61.

L'ASVEL directement en Euroligue 

Sous les yeux de Tony Parker, qui reçoit ainsi un beau cadeau six jours après avoir fêté ses 37 ans, les Lyonnaises ont mené ce Match 5 quasiment de bout en bout. Le BLMA d'Endy Miyem (16pts, 6rbds) a mené de deux points en tout début de match, avant de subir la foudre lyonnaise : 24-16 à la fin du premier quart, 44-32 à la mi-temps, 59-46 à la fin du troisième quart. L'écart est monté jusqu'à +19 en fin de match, dans cette rencontre où il n'y a quasiment pas eu de suspense, au contraire du Match 4 qui s'était dénoué en prolongation. Alysha Clark (15pts, 8rbds) et Clarissa Dos Santos (11pts, 7rbds) ont régné dans la raquette héraultaise, alors que Julie Allemand (10pts, 6pds) a régalé à la mène pour offrir ce titre mérité aux Lionnes, qui décrochent par la même occasion un billet pour l'Euroligue. Et Tony Parker n'est peut-être pas au bout de ses émotions, car ce samedi l'ASVEL débute ses play-offs de Jeep Elite, dont elle sera favorite. A Lyon et à Villeurbanne, on commence à rêver du doublé...

Demory : "Je n'ai jamais vécu ça durant ma carrière"

« On les a un petit peu aidées à prendre l'ascendant. On leur a donné trop de choses, on n'était pas vraiment en place sur ce qu'on avait pu montrer sur les deux matchs précédents. Forcément, pour elles, à la maison, c'est cadeau. A chaud, ce n'est pas forcément simple, mais c'est sûr qu'on n'était vraiment pas au point sur les rotations défensives. On était toujours un peu en retard, on subissait », a regretté Endy Miyem au micro de RMC Sport. « Ça été une finale incroyable, je n'ai jamais vécu ça durant ma carrière. Cette équipe de Montpellier est très forte, il fallait être vigilant tout le temps. Elle a une bonne alternance du jeu intérieur-extérieur. Mais les filles, je pense qu'il aurait fallu les tuer pour qu'elles n'aient pas le titre tellement elles avaient envie. Elles avaient un courage énorme. Cette semaine nous a fait du bien, on a pu récupérer pour avoir du gaz ce soir », s'est réjoui de son côté l'entraîneur lyonnais Valéry Demory.

BASKET - LIGUE FEMININE / PLAY-OFFS
Du 17 avril au 23 mai 2019

FINALE
LYON-ASVEL FEMININ (1) - LATTES-MONTPELLIER (3) : 3-2 >>> LYON-ASVEL CHAMPION
Match 1 -Lyon-ASVEL Féminin - Lattes-Montpellier : 71-60
Match 2 -Lyon-ASVEL Féminin - Lattes-Montpellier : 77-69
Match 3 :Lattes-Montpellier - Lyon-ASVEL Féminin : 72-61
Match 4 - Lattes-Montpellier - Lyon-ASVEL Féminin : 91-85 ap
Match 5 : Lyon-ASVEL féminin - Lattes-Montpellier : 75-61

Vos réactions doivent respecter nos CGU.