LFB (J14) : Lyon-ASVEL corrige Lattes-Montpellier, les Flammes déroulent

LFB (J14) : Lyon-ASVEL corrige Lattes-Montpellier, les Flammes déroulent©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 23 février 2020 à 20h15

Dans un remake de la dernière finale du championnat de France, Lyon-ASVEL a écrasé Lattes-Montpellier sur le score de 94-73 et reprend la tête de la LFB après 14 journées. De son côté, Charleville-Mézières n'a fait qu'une bouchée de Nantes (103-70).

C'est qui le patron ? C'est Lyon-ASVEL ! Le champion de France en titre a écrasé son dauphin Lattes-Montpellier sur le score de 94-73 ce dimanche dans le choc de la 14eme journée de LFB. A la mi-temps, les Lyonnaises ne pensaient peut-être pas s'imposer avec un tel écart, puisque le score n'était que de 43-39. Mais elles ont signé un troisième quart-temps de feu, remporté 32-18 (avant un 19-16 dans le dernier quart), pour aller chercher cette victoire de prestige. Les championnes de France pourront notamment dire un grand merci à Marine Johannes, auteure de 28 points (dont 6 dans le fameux troisième quart) en 33 minutes (11 sur 14 aux tirs dont 4/5 à 3pts), et à Helena Ciak, qui termine avec 20 points et 11 rebonds. Les 19 points et 7 rebonds de Gabrielle Williams n'ont en revanche pas suffi aux Héraultaises. Grâce à ce succès, Lyon-ASVEL reprend la tête du championnat, avec désormais une victoire d'avance sur Bourges et deux sur Lattes-Montpellier.

On n'arrête plus les Flammes ! 

L'autre match au programme de ce dimanche a également été l'occasion de voir un gros écart. Charleville-Mézières (5eme) n'a fait qu'une bouchée de la lanterne rouge, Nantes, et s'est imposé 103-70 pour signer une huitième victoire d'affilée toutes compétitions confondues. Mais contrairement à l'ASVEL, les Flammes ont creusé l'écart tout au long de la partie, débutant le match avec un 31-23 dans le premier quart, avant d'enchaîner avec un 25-12 dans le troisième et un 30-14 pour finir. Trois Ardennaises terminent avec 18 points au compteur : Kim Mestdagh, Djene Diawara (qui a également ajouté 11 rebonds) et Giorgia Sottana. Côté nantais, Jacinta Monroe a fait le boulot en marquant 24 points et prenant 7 rebonds, mais elle était bien seule.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.