LFB (finale) : Le titre se jouera sur un match entre Lattes-Montpellier et l'ASVEL !

LFB (finale) : Le titre se jouera sur un match entre Lattes-Montpellier et l'ASVEL !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 16 mai 2019 à 22h45

Au terme d'un match magnifique, Lattes-Montpellier a battu Lyon-ASVEL 91-85 après prolongation et revient donc à 2-2 dans la finale de LFB. Tout se jouera donc jeudi prochain dans la capitale des Gaules dans un Match 5 qui promet énormément.

Pour la première fois de l'histoire, la finale du championnat de France de basket féminin va se jouer à l'issue d'un cinquième et dernier match ! Depuis que la formule en trois matchs gagnants a été instaurée il y a deux ans, Villeneuve d'Ascq et Bourges l'ont emporté après le Match 4, et jeudi prochain, Lyon-ASVEL et Lattes-Montpellier vont donc écrire l'histoire en disputant un Match 5. Les Héraultaises, menées 2-0 après les deux premiers matchs dans le Rhône, sont parvenues à égaliser à 2-2, après leur succès 72-61 mardi, et 91-85 ce jeudi. Mais il a fallu la prolongation pour départager les deux équipes dans ce Match 4 exceptionnel, devant 1600 spectateurs en transe. Lattes-Montpellier pensait peut-être avoir fait le plus dur en menant de quatorze points (41-27) au milieu du deuxième quart, mais à la mi-temps, les Lyonnaises étaient déjà revenues à 47-42, se laissant ainsi une chance de repasser devant en deuxième mi-temps. Ce qui fut fait, mais seulement au milieu du dernier quart (67-68 à la 34eme).

Endy Miyem décisive en prolongation

Lors de ce dernier quart irrespirable, Lattes-Montpellier menait 77-74 à 1'10 de la fin sur un panier de Samantha Whitcomb, mais Paoline Salagnac a inscrit cinq points d'affilée pour mettre l'ASVEL à +2 (77-79) ... avant que Dabovic n'arrache la prolongation pour les Héraultaises à sept secondes du buzzer, Paoline Salagnac et Julie Allemand manquant leur dernière tentative. Une prolongation lors de laquelle le BLMA a toujours mené, et qu'il a remportée 12-6, grâce notamment à une énorme Endi Miyem, auteur de 8 points (deux tirs à trois points). L'international française termine avec 21 points, soit deux unités de moins que la meilleure marqueuse héraultaise, Ana Dabovic (23pts). Marième Badiane a quant à elle signé 24 points pour l'ASVEL, en vain... Après cette rencontre de fou, il va désormais falloir attendre une semaine pour revoir les deux équipes, pour un Match 5 qui promet énormément. Vivement jeudi !

Badiane : "Il faut se remobiliser"

« De toute façon, on savait que ça allait être difficile à Montpellier. On a montré un autre visage, je suis vraiment fière de ce qu'on a fait. On a eu un trou et on a su revenir, malgré l'ambiance, malgré le public. Il faut se remobiliser. On revient chez nous et on sait ce qu'on a à faire », a réagi Marième Badiane au micro de RMC Sport à la fin du match.« On voulait se battre ce soir, s'il y a du déchet, ce n'est pas grave. Je suis contente. Ça n'a pas été simple, mais c'est ça qui rend la chose encore plus belle. Malgré la fatigue, malgré les blessures, les absences, on y va quand même. On a envie de s'allonger par terre ou plonger dans une piscine, mais il y a encore du travail à faire. Je pense que ça va être très dur d'aller là-bas, mais on a retrouvé un bon rythme, on a l'état d'esprit qu'il faut. J'espère que ça tournera en notre faveur. La coupure fera du bien car les corps sont fatigués. C'est vrai que ça coupe un peu le rythme et l'énergie qu'on avait, mais ce sera pareil pour les filles de Lyon donc il ne faudra pas se servir de ça et comme excuse et il faudra retrouver cette énergie », a déclaré de son côté Endy Miyem.



BASKET - LIGUE FEMININE / PLAY-OFFS
Du 17 avril au 23 mai 2019

FINALE
LYON-ASVEL FEMININ (1) - LATTES-MONTPELLIER (3) : 2-2
Match 1 - Lyon-ASVEL Féminin - Lattes-Montpellier : 71-60
Match 2 - Lyon-ASVEL Féminin - Lattes-Montpellier : 77-69
Match 3 - Lattes-Montpellier - Lyon-ASVEL Féminin : 72-61
Match 4 - Lattes-Montpellier - Lyon-ASVEL Féminin : 91-85 ap
Match 5 : Lyon-ASVEL féminin - Lattes-Montpellier, le 23 mai 2019 à 20h45

Vos réactions doivent respecter nos CGU.