LFB : Dumerc continue

LFB : Dumerc continue©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 15 avril 2020 à 12h09

Même si elle fêtera ses 38 ans l'été prochain, la meneuse de Basket Landes Céline Dumerc a décidé de continuer sa carrière une saison de plus, alors que la saison 2019-20 a été arrêtée définitivement.

Elle avait déjà pris sa décision avant même le début de la pandémie de coronavirus, et l'arrêt définitif de la saison de LFB à cause de la maladie ne va pas la faire changer d'avis : Céline Dumerc va continuer sa carrière en 2020-21 à Basket Landes, même si elle fêtera ses 38 ans le 9 juillet prochain. La meneuse l'a confirmé dans les colonnes de L'Equipe ce mercredi : « Je suis contente d'avoir pris cette décision en amont, parce que, honnêtement, finir une carrière sur une saison avortée, je pense que je l'aurais très, très mal vécu. Je n'aurais jamais fait le deuil. On dit toujours qu'un arrêt de carrière, ce n'est jamais simple. Mais là, finir comme ça... C'est comme finir sur une blessure. Ça aurait été très triste » confie la meneuse de 1,69m.

Dumerc, l'une des plus grandes basketteuses françaises

Au moment de l'arrêt de la saison, Basket Landes occupait une belle quatrième place au classement de LFB, et avait disputé son quart de finale aller d'Eurocoupe contre Charleville-Mézières. Le club landais retrouvera l'Eurocoupe la saison prochaine (officiellement, la saison européenne 2019-20 n'est pas arrêtée, mais seulement suspendue jusqu'à la fin des championnats nationaux). En championnat, Céline Dumerc jouait 25 minutes en moyenne, pour 8 points, 2,3 rebonds et 3,4 passes décisives. Des statistiques plus qu'honnêtes pour une joueuse de 37 ans, qui restera l'une des plus grandes basketteuses françaises, avec notamment à son palmarès une médaille d'argent aux JO de Londres, une médaille d'or, trois médailles d'argent et une médaille de bronze à l'Euro avec les Bleues, et six titres de championne de France, cinq Coupes de France et une Eurocoupe avec Bourges.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.