LFB : Bourges et Villeneuve d'Ascq ont un pied en finale

LFB : Bourges et Villeneuve d'Ascq ont un pied en finale©panoramic, Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 09 mai 2023 à 23h02

Villeneuve d'Ascq est allé s'imposer 60-75 sur le parquet de Lattes-Montpellier lors du match aller des demi-finales LFB, et a donc de grands chances de disputer la finale, contre Bourges, qui s'est imposé de treize points contre l'ASVEL.


En attendant la finale au meilleur des trois matchs, les demi-finales du championnat de France de basket féminin se jouent en match aller-retour, ce mardi et ce samedi, et Villeneuve d'Ascq a fait un grand pas vers la finale ! Le club nordiste, deuxième de la saison régulière, est allé s'imposer sur le score de 60-75 à Lattes-Montpellier, troisième, et le BLMA va devoir réussir un petit exploit au retour s'il veut se qualifier pour la finale. Dès le premier quart-temps, l'ESBVA avait installé son emprise sur le match, en le remportant 13-26. Et les Héraultaises ne sont jamais parvenues à se remettre de cette entame catastrophique. Au contraire ! Elles ont compté jusqu'à 20 points de retard dans le deuxième quart (15-35 puis 20-40) et ont finalement rallié les vestiaires en étant menées de quinze (25-40). A la reprise, Villeneuve d'Ascq a encore appuyé sur l'accélérateur et a pris 25 points d'avance (39-64). Le baroud d'honneur des Héraultaises dans le dernier quart (17-11) leur a permis de ne finalement s'incliner "que" de quinze points, mais la messe semble déjà presque dite pour le BLMA. Auteure de 21 points et 6 rebonds, Kennedy Burke, MVP de la saison régulière, a encore porté son équipe, alors qu'en face, Kyara Linskens a dû se contenter de 16 points pour Lattes-Montpellier.

Bourges bien parti



Dans la soirée, le choc de ces demi-finales opposait Bourges, quatrième de la saison régulière, à l'ASVEL, première. Et ce sont les Tango qui se sont imposées 80-67 et font donc elles aussi un pas vers la finale. Dans ce match entre les gagnantes 2022 et 2023 de l'Eurocoupe, ce sont les Lyonnaises qui ont le mieux commencé la rencontre en remportant le premier quart 15-18, mais les Berruyères n'ont rien lâché et n'étaient menées que de deux points à la pause (34-36). Cependant, à la reprise, les championnes de France en titre ont réussi à créer un petit écart (49-41), qu'elles sont parvenues à conserver (54-46), et même à amplifier lors d'un dernier quart qu'elles ont dominé de la tête et des épaules, dans le sillage du duo Yvonne Anderson - Pauline Astier, auteures de respectivement 30 et 23 points, leur record sous le maillot orange. L'écart a grimpé jusqu'à +17 dans les dernières minutes, mais c'est finalement avec treize points d'avance que les joueuses du Cher se rendront dans le Rhône. Après cette victoire, le Prado pouvait rendre un bel hommage à Elodie Godin, qui prendra sa retraite à l'issue de la saison pour devenir "team manager" de l'équipe. Côté ASVEL, Gaby Williams a marqué 15 points, mais elle a fini le match avec le visage en sang, après avoir pris un coup au niveau de l'œil. L'internationale française a quatre jours pour se remettre, car son absence serait probablement rédhibitoire pour les Lyonnaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.