Les Etats-Unis ont perdu !

Les Etats-Unis ont perdu !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 24 août 2019 à 09h17

A une semaine du coup d'envoi de la Coupe du Monde en Chine, l'équipe de basket masculin des Etats-Unis s'est inclinée 98-94 contre l'Australie à Melbourne en match de préparation. C'est la première défaite de Team USA avec des joueurs NBA depuis 2006.

Voilà un sérieux avertissement pour Team USA et une grande bouffée d'espoir pour toutes les autres équipes, à une semaine du début de la Coupe du Monde de basket en Chine ! Oui, l'équipe des Etats-Unis est prenable, et l'Australie l'a magnifiquement prouvé ce samedi lors d'un match de préparation à Melbourne, en s'imposant 98-94. Deux jours après s'être inclinés 102-86 contre ces mêmes Américains, les "Boomers" ont pris une très belle revanche en s'imposant pour la première fois de leur histoire face aux Etats-Unis, après 26 défaites. Pour l'équipe américaine emmenée par Gregg Popovich, c'est un terrible camouflet puisqu'elle n'avait plus perdu avec des joueurs NBA depuis la demi-finale de la Coupe du Monde 2006 contre la Grèce. Depuis, Team USA a enchaîné avec un titre de champion des Amériques 2007, de champion olympique 2008, de champion du monde 2010, de champion olympique 2012, de champion du monde 2014 et de champion olympique 2016, soit 78 victoires d'affilée !

L'Australie a de quoi faire peur à la France


Mais ce samedi, les Américains sont tombés sur un immense Patty Mills, auteur de 30 points, dont les 10 derniers de son équipe, causant ainsi bien des misères à son coach des San Antonio Spurs. Alors qu'ils menaient 78-76 dans le troisième quart-temps, les Australiens avaient encaissé un 8-0 qu'on aurait pu penser fatal, mais à 3'33 de la fin, ils ont repris l'avantage (88-87) et ne l'ont plus quitté. Privés de Kyle Kuzma, touché à la cheville, les Etats-Unis ont pu compter sur le duo Kemba Walker (22pts, 4 rbds) - Harrison Barnes (20pts, 6rbds), mais d'autres joueurs ont eu plus de mal, à l'image de Donovan Mitchell (12pts à 4 sur 10 aux tirs) et Jayson Tatum (5pts à 2 sur 8). Minée par les forfaits (blessures ou choix de carrière), cette équipe des Etats-Unis est loin d'être la plus impressionnante de l'histoire, et elle aura une très grosse pression sur ces épaules lors de la Coupe du Monde qu'elle débutera par un match, largement à sa portée, contre la République tchèque le 1er septembre. Team USA est prenable en match de préparation, le sera-t-elle en compétition ? On va vite le savoir. En attendant, cette belle victoire de l'Australie (16pts et 9 rbds pour Andrew Bogut, 15pts et 7pds pour Joe Ingles ce samedi) a de quoi inquiéter l'équipe de France (qui affrontera la Nouvelle-Zélande ce samedi à 13h30 en match de préparation), car les Boomers devraient être l'un des adversaires des Bleus au deuxième tour. Et finir derrière eux pourrait signifier affronter les Etats-Unis en quarts de finale. Mais nous n'en sommes encore pas là...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.