Japon : Tillie a découvert (et accepté) Okinawa... sur Google

Japon : Tillie a découvert (et accepté) Okinawa... sur Google©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 30 mars 2021 à 22h18

Les joies du sportif de haut niveau... A la recherche d'un nouveau challenge pour cette saison, Kim Tillie est parti à Okinawa après avoir découvert qu'il s'agissait d'un endroit de rêve. Alors qu'au départ, il n'était pas enchanté...



Kim Tillie est arrivé au mois de juillet au Japon, à Okinawa. Il explique avoir été convaincu par ses recherches sur Internet : "L'agent m'a amené des propositions, j'ai vu passer quelques offres moyennes... Le Japon, j'ai dit bof, pas trop envie, j'aimerais rester en Europe, en Espagne... Mon agent me dit alors qu'il me passe le numéro du coach, qu'il peut m'expliquer son projet. Et puis je tape sur Google, je vois les photos d'une île paradisiaque, je me dis que finalement ça pourrait être pas mal (sourire) ! Ce n'est pas très grand, on fait le tour assez vite mais il y a beaucoup de choses à faire. Beaucoup de sites historiques, des monuments, des temples, des châteaux... On a toute une liste, on se balade durant mes jours de repos."

Agé de 32 ans, le pivot (ou ailier fort) de 2,11 m restait sur une saison dernière partagée entre Monaco et Buducnost, au Monténégro. "J'habite désormais dans le même immeuble que mes trois coéquipiers américains, au bord de la plage. C'est magnifique." Le fils de Laurent (le sélectionneur de l'équipe de France de volley) apprécie également le niveau de son nouveau championnat, "même si ça bataille pas mal à mon poste" : "Tous les week-ends, je dois défendre sur un gars à 20 points... C'est très rapide, technique et physique, il y a un très haut rythme de matchs. On joue la même équipe le samedi puis le dimanche, et parfois on rejoue encore le mercredi, c'est élevé. Et puis il y a des lasers, de la fumée, de la musique... Une très bonne ambiance !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.