Hornets - Batum : " Pas plus de deux dans le vestiaire, aucun contact "

Hornets - Batum : " Pas plus de deux dans le vestiaire, aucun contact "©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mercredi 18 mars 2020 à 12h07

Les franchises NBA mettent en place des programmes pour que les joueurs puissent demeurer actifs, en cette période de confinement due au coronavirus. Nicolas Batum raconte.

Nicolas Batum a expliqué la façon dont l'entraînement a repris chez les Hornets : « Il y a beaucoup de règles, c'est un peu galère mais c'est normal. On a pu recommencer lundi, par groupes de trois durant une heure et demie. Pas plus de deux en même temps dans le vestiaire, au kiné, à la muscu et sur le terrain. Aucun contact, que du travail individuel pour garder le rythme, sans aucun arrêt entre la salle et chez toi. Il ne faut venir avec personne. On prend ta température en arrivant et en repartant, la salle est seulement ouverte de 8h à 13h, car après ils nettoient tout. Dans le monde sportif, plus personne n'a d'objectif, on n'a pas de date. »


Batum arrive toutefois à y voir des côtés positifs : « On fait ce que la NBA nous dit, on reçoit des mémos tous les deux jours pour nous dire de ne pas bouger. On passe beaucoup de temps en famille, l'école est fermée. C'est bien, habituellement on est presque toujours sur la route et ce n'est pas évident... Je me surprends à faire des trucs, j'ai fait le prof avec mon fils, on a pris un petit tableau et un petit bureau. On essaie de passer le temps, on se retrouve un peu. J'ai un jardin aussi, c'est une chance, ça aide. En appartement, ce serait plus difficile. Au moins, on peut aller dehors un peu. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.