Furieux de l'arbitrage, l'Olympiakos déclare forfait à la pause

Furieux de l'arbitrage, l'Olympiakos déclare forfait à la pause©Media365

Rédaction , publié le jeudi 14 février 2019 à 12h03

L'Olympiakos n'a pas apprécié les différentes décisions arbitrables en demi-finale de la Coupe de Grèce. Le club du Pirée l'a bien fait savoir en choisissant de ne pas revenir sur le parquet après la pause dans le derby contre le Panathinaïkos.

Un derby reste un derby que ce soit au foot, au basket ou dans n'importe quel autre sport. En Grèce, les derbies sont très souvent chauds et débordent les limites du raisonnable. La rivalité entre l'Olympiakos et le Panathinaïkos a encore passé un cap en demi-finale de la Coupe de Grèce en basket. Ayant fait le court déplacement vers la salle du Pana, l'Olympiakos n'a pas été déçu du voyage et nous a offert une scène surréaliste. A la pause, les Rouges et Blanc étaient bien derrière au score (40-25). Quinze points de retard qui ne se sont pas passés du côté de l'Olympiakos.


Joueurs et dirigeants n'ont que très peu goûté aux différentes décisions arbitrales très souvent en leur défaveur à l'image des trois fautes sifflées après 28 secondes de jeu. « On est dégoûté. On ne peut pas participer à cette mascarade. On ne peut plus supporter ça, les autorités doivent faire quelque chose », a déclaré le directeur général Christos Stavropoulos. Face à cette situation, les joueurs du Pirée ne sont tout simplement pas revenus sur le terrain après la mi-temps. Une décision lourde de conséquence puisque selon la FIBA, la rencontre a été gagnée par forfait 20-0 par le Panathinaïkos qui sera finaliste. En bon rival, le Pana ne s'est pas gêné pour se moquer de son voisin. Le propriétaire du club a déposé une culotte sur le banc de l'Olympiakos après la décision.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.