Euroligue : Westermann ambitieux avec Barcelone

Euroligue : Westermann ambitieux avec Barcelone©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 21 avril 2021 à 10h55

Alors que les playoffs de l'Euroligue commencent ce mercredi pour Barcelone, Léo Westermann, le meneur français, rêve du titre cette saison avec son nouveau club.



Arrivé en janvier dernier, Léo Westermann a faim de titres avec Barcelone. Après avoir remporté la Coupe du Roi mi-février, le meneur français n'a pas caché son envie de remporter désormais l'Euroligue. Une ambition logique alors que le club catalan a terminé 1er de la phase principale, avec 24 victoires en 34 matchs. « Remporter l'Euroligue ? Il y a encore beaucoup à accomplir avant de prétendre aspirer au titre. Mais c'est mon but ultime. Ce pour quoi je me lève tous les matins et fais tous ces sacrifices. (...) Mon rôle dépend de l'adversaire, sachant qu'on est 15 joueurs opérationnels. Mais je dois organiser, défendre. Je suis le relais de Saras Jasikevicius. On connaît notre relation. Or il demande une exigence et une concentration permanentes, à chaque possession. Quand quelque chose sort du plan, tu le vois faire des grands gestes et crier. Chaque déplacement, chaque détail comptent. Cela met beaucoup de pression sur les joueurs. Mais c'est aussi pour cela qu'on est premiers aujourd'hui », a notamment expliqué l'Alsacien lors d'une interview donnée à L'Equipe.

Westermann n'oublie pas les Bleus

« L'arrivée de Paul Gasol ? Il est incroyable, très humble. Malgré ses 40 ans, il arrive tous les jours avec le sourire à l'entraînement. Malgré tout ce qu'il a fait pour ce sport et son pays, il est toujours comme un enfant avec la balle orange, a par la suite confié Westermann. Après la défaite lors du Clasico, par exemple, on s'est pris une vidéo incroyable mais typique de Saras, de deux heures et demie. Et le lendemain à l'entraînement, Pau se jetait par terre, sur tous les ballons, hurlait dès qu'il contrait ou mettait un panier. C'est un vrai leader. Et essayer d'aller au bout avec lui, c'est spécial. » Alors que la fin de saison pourrait être belle du côté de Barcelone, le meneur n'en oublie pas pour autant l'équipe de France, même s'il ne pense pas être appelé pour les Jeux Olympiques de Tokyo. « Je ne suis sans doute pas dans les plans pour cette année. A moi de continuer à travailler et à progresser pour espérer réintégrer cette équipe », a déclaré l'intéressé.  En attendant, Westermann est attendu ce mercredi soir au Palau Blaugrana pour la première manche des quarts de finale de l'Euroligue contre le Zénith Saint-Pétersbourg.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.