Euroligue : Un joueur décède à l'entraînement

Euroligue : Un joueur décède à l'entraînement©Media365

Nicolas Kohlhuber : publié le vendredi 07 août 2020 à 16h29

A la recherche d'un club, Michael Ojo est décédé lors d'un entraînement individuel ce vendredi. Le pivot nigérian avait découvert l'Euroligue avec l'Etoile Rouge Belgrade l'an passé.



Le basket européen est en deuil. Ce vendredi matin, les médias serbes ont annoncé le décès de Michael Ojo. A Belgrade, le pivot nigérian a fait une crise cardiaque lors d'un entraînement avec son coach personnel. Le natif de Lagos avait 27 ans et se maintenait en forme avec l'espoir de retrouver un club qui participe à l'Euroligue. Transporté à l'hôpital, il n'a pas pu être réanimé.

Un joueur au physique hors-normes

L'an passé, Michael Ojo avait découvert la plus prestigieuse des compétitions européennes avec l'Etoile Rouge de Belgrade. En 22 apparitions, il y tournait à 4,1 points et 3 rebonds pour une évaluation de 5 en 11 minutes par match. Contre l'ASVEL, il avait notamment marqué six points en neuf minutes. Intérieur dominant, il était doté d'une force physique impressionnante : 2,16m, 140kg. Pour la petite anecdote, il chaussait du 63, ce qui avait obligé Nike son équipementier à lui confectionner des chaussures spéciales.



Le Nigérian avait quitté son pays natal très tôt. Il avait rejoint les Etats-Unis pour y suivre un cursus scolaire qui l'a mené au lycée de Tennessee Temple puis à Florida State sur le circuit universitaire. Non-drafté en 2017, il est passé professionnel en rejoignant l'Europe et plus particulièrement la Serbie. Après une première saison avec FMP, il a rejoint l'Etoile Rouge de Belgrade en 2018. Avec Zvezda, il a remporté la Ligue Adriatique et le championnat de Serbie en 2019. La même année, il avait découvert les prestigieuses soirées européennes en participant à l'EuroCup. C'était avant de passer au niveau supérieur en jouant en Euroligue. Arrivé en fin de contrat au mois de juin, il espérait faire son retour sur le devant de la scène en rejoignant un autre club du top 18 européen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.