Euroligue (pré-saison) : L'ASVEL battue en finale

Euroligue (pré-saison) : L'ASVEL battue en finale©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 17 septembre 2020 à 11h13

L'ASVEL s'est inclinée mercredi soir face aux Espagnols de Valence (77-66) en finale du We're Back Tournament, un tournoi de pré-saison organisé par l'Euroligue à Valence.

L'ASVEL battue en finale pour son ultime sortie. Les Villeurbannais affrontaient Valence à Valence en finale du We're Back Tournament mercredi soir à l'occasion du dernier rendez-vous de son calendrier de préparation. Un dernier match de pré-saison qui s'est soldé sur une défaite de onze points (77-66) pour TJ Parker et ses joueurs, vainqueurs la veille de l'Olympiakos avec la manière (75-47) en demi-finales de cette compétition de pré-saison organisée par l'Euroligue et toujours invaincus avant cette finale depuis le début de leur série de matchs amicaux. Privée de plusieurs de ses cadres, volontairement laissés au repos - Paul Lacombe, Charles Kahudi et Allerik Freeman faisaient défaut - l'ASVEL a lâché prise d'entrée face à des Valencians tout de suite plus incisifs. A l'issue du premier quart-temps, remporté 29-15 par les locaux, il n'y avait même déjà plus de match.

Fall encore en vue



Portés notamment par William Howard (11 points, 3 rebonds), Antoine Diot (11 points et 3 rebonds également), les Rhodaniens ont également pu compter sur Norris Cole (11 points) et David Lighty (10 points) pour se refaire une petite santé dans cette finale, avant de replonger dès le début de la seconde mi-temps de nouveau sous les coups de butoir des Valencians et de leur tandem Boban Dubljevic - Mike Tobey (27 points à eux deux, 14 pour le premier). Malgré la domination d'ensemble (29-15, 17-21, 14-14, 17-16) du futur vainqueur de ce tournoi de pré-saison, l'ASVEL et Moustapha Fall (7 points, 2 contres), héros de la large victoire face à l'Olympiakos arrivé d'Ankara à l'intersaison, ont malgré tout eu le mérite de s'accrocher et de ne jamais s'avouer vaincus face aux Espagnols. A six minutes de la fin, le dernier champion de France (le titre n'a pas été décerné la saison dernière) est même revenu à deux possession de son adversaire, avant que Valence, une fois de plus, ne reprenne ses distances. Une première défaite qui ne doit pas faire oublier le très bon comportement de l'ASVEL depuis le début de sa préparation. De bon augure avant le coup d'envoi de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.