Euroligue : Monaco relève la tête contre Baskonia et reste dans le Top 3

Euroligue : Monaco relève la tête contre Baskonia et reste dans le Top 3©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 18 novembre 2022 à 21h11

Stoppé dans son élan par Valence lors de la dernière journée, Monaco a repris sa marche en avant vendredi soir en s'imposant à domicile face à Baskonia (79-74) lors de la 8eme journée d'Euroligue. Elie Okobo, passé au travers contre Valence, a retrouvé de sa superbe (22 points). La Roca Team en profite pour rester dans le trio de tête.



Elie Okobo remet le bleu de chauffe et la Roca Team redémarre. Abandonné par l'un de ses meilleurs marqueurs, vendredi dernier sur le parquet de Valence, où l'ancien Villeurbannais était complètement passé au travers (seulement 12 points, et aucun dans les trois premiers quart-temps), l'international français a retrouvé de sa superbe, vendredi soir en Principauté à l'occasion de la venue de Baskonia pour le compte de la 8eme journée d'Euroligue. Meilleur marqueur de Monaco et du match dans cette partie avec 22 points, Okobo a permis à son équipe de renouer avec le succès (79-74) après les deux défaites de la semaine dernière, contre Dijon en Betclic Elite et en Euroligue face aux Valencians, alors que le vice-champion de France avait remporté 12 de ses 13 matchs depuis le début de la saison toutes compétitions confondues. Cela n'a pas empêché aux Monégasques de se faire peur de nouveau.

Okobo décisif jusqu'au bout

La faute notamment à une entame de match manquée (24-20 pour Baskonia dans le premier quart-temps) et à un troisième quart-temps très mal négocié également par les joueurs de Sasa Obradovic (18-10) face à Pierra Henry (17) et aux Basques. Des hauts et des bas qui ont obligé la Roca Team à batailler jusque dans les tous derniers instants pour décrocher cette sixième victoire qui permet à un petit Mike James (10 points, 7 passes) et aux siens de rester à hauteur de l'Olympiakos et à deux points de Fenerbahçe dans le Top 3. Et là encore, le salut monégasque a dû aux exploit d'un Okobo très bon pendant toute la soirée mais particulièrement efficace durant le money time alors que le danger adverse se faisait toujours sentir en dépit d'une maladresse assez incroyable des visiteurs sur les shoots à longue distance (8 sur 29). L'ancien meneur des Phoenix Suns en NBA , décisif, a fait en sorte de doucher les derniers espoirs de Baskonia et d'ainsi remettre les pendules à l'heure par rapport au dernier match. Pour le plus grand plaisir du public de la salle Gaston-Médecin, qui attend désormais la même réaction en championnat (dimanche encore à domicile contre Limoges).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.