Euroligue : Le grand rendez-vous de Monaco

Euroligue : Le grand rendez-vous de Monaco©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 04 mai 2022 à 16h42

Monaco va tenter de se qualifier pour la première fois pour le Final Four de l'Euroligue sur le parquet de l'Olympiacos lors du match 5, mercredi soir.



L'AS Monaco a rendez-vous avec l'histoire ce mercredi soir en Grèce. Le club de la Principauté est à une longueur d'un premier Final 4 en Euroligue. Une possibilité qu'il est allé chercher vendredi dernier en remportant le match 4 de son opposition contre l'Olympiacos, géant du basket européen. Au terme d'un match tendu dans sa salle Gaston-Médecin, l'ASM a arraché la victoire (78-77), synonyme de Game 5 et donc de rencontre décisive dans l'antre de la formation hellène.

L'ASVEL, dernier club français qualifié pour le Final 4 en 1997

Le défi est énorme pour Monaco qui deviendrait, en cas de bonheur, le premier représentant français à rallier le Final Four depuis l'ASVEL il y a... 25 ans. C'était en 1997 ! Sachant aussi qu'il n'y a jamais eu aucune équipe victorieuse lors du match 5 à l'extérieur en quarts de finale en 14 précédents... Mais le club du Rocher veut y croire, même s'il ne sera évidemment pas favori dans le cratère grec du Pirée qui sera rempli à ras bord par 15 000 supporters survoltés.


Obradovic : « Nous avons plus de certitudes »

« Il est impossible de prédire le scénario, mais par rapport au premier match de la série, je dirais que nous avons plus de certitudes, a indiqué Sasa Obradovic, l'entraîneur de l'équipe monégasque. Il ne faudra pas céder aux provocations, ne jamais sortir du match. Mes joueurs ont la réponse. » L'ASM comptera une fois de plus sur sa star américaine Mike James qui se régale sur la série. « Dès le début, je savais que ça allait être une belle série, mais elle est encore plus belle que je ne le pensais », a souligné l'ancien joueur des Phoenix Suns, 7eme meilleur marqueur (3294 points) et 11eme passeur (907) de l'histoire de la Coupe d'Europe (204 matchs). En cas de succès, le 3eme meilleur marqueur de l'Euroligue cette saison (16,2 points par match) disputerait seulement sa 2eme demi-finale en 9 saisons, après celle avec Vitoria en 2016.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.