Euroligue : L'ASVEL peut souffler, Paris peut rêver

Euroligue : L'ASVEL peut souffler, Paris peut rêver©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 08 janvier 2021 à 22h21

Alors que son invitation pour l'Euroligue prendra fin à l'issue de cette saison, l'ASVEL devrait se faire accorder une licence de dix ans fin février ou début mars. Et Paris peut également commencer à rêver.



Il ne reste plus que quelques détails à régler ! D'ici un ou deux mois, l'ASVEL se verra accorder une licence pour les dix prochaines saisons de l'Euroligue ! C'est ce qu'a fait savoir le président de la plus grande compétition européenne de basket, Jordi Betomeu, présent à Villeurbanne ce vendredi pour rencontrer Tony Parker et Jean-Michel Aulas, respectivement président et actionnaire majoritaire de l'ASVEL, avant d'assister au match contre l'Efes Istanbul à l'Astroballe. « Onze clubs ont actuellement cette licence de dix ans, on aimerait en avoir dix-huit. On a donné une wild-card de deux ans à ASVEL et au Bayern Munich. L'évolution naturelle, c'est qu'ils aient cette licence A », a expliqué Bertomeu au micro de RMC Sport. « Aujourd'hui, on a eu une très bonne conversation avec Tony Parker et Jean-Michel Aulas. Leur vision du sport est la même que la mienne. On travaille dans la même direction. L'Arena (qui verra le jour près du Groupama Stadium de l'OL à Décines en 2023, ndlr) est fondamentale pour l'Euroligue et pour le club. Cela permet d'offrir quelque chose de plus grand. L'ASVEL a besoin d'une nouvelle salle. Ce sera très rapide. Je suis très confiant, il y a encore quelques détails à régler, mais dans quelques mois la licence pour l'ASVEL sera officielle. »

Et bientôt Paris ?

Si l'ASVEL fera, sauf catastrophe, partie du gratin européen de 2021 à 2031, sera-t-elle bientôt rejointe par un autre club français ? C'est possible, même si le dossier est encore loin d'être bouclé. « La France est très importante pour nous. La France est un pays de basket. Clairement, la deuxième option sera Paris. On travaille avec plusieurs personnes à Paris. Ce sera peut-être un peu plus compliqué, ça prendra un peu plus de temps », a expliqué Bertomeu sachant que le Paris Basketball évolue actuellement en Pro B. Et comme le président de l'Euroligue avait décidé de faire plaisir au basket français ce vendredi, il a également annoncé que l'Accor Arena accueillerait prochainement le Final Four de l'Euroligue, ce qui n'a plus été le cas depuis 2010.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.