Euroligue : L'ASVEL encore battue

Euroligue : L'ASVEL encore battue©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 13 novembre 2020 à 22h48

Dominée à l'Astroballe par le Zénith Saint-Pétersbourg (66-53), vendredi soir lors de la 8eme journée de l'Euroligue hommes, l'ASVEL a enregistré sa cinquième défaite en six matchs.


Seules trois équipes n'ont toujours gagné qu'un seul match cette saison en Euroligue. Malheureusement pour Tony Parker et les siens, l'ASVEL en fait partie (les deux autres mal en point sont l'Alba Berlin et le Khimki Moscou). Et à voir la performance insipide une nouvelle fois des champions de France en titre face au Zenith Saint-Pétersbourg (défaite 63-53), vendredi soir sur le parquet de l'Astroballe à huis clos pour le compte de la 8eme journée, il se pourrait bien que les Rhodaniens restent encore un petit moment au point mort. Battu pour la cinquième fois en six matchs, la deuxième fois à domicile en une semaine après la gifle du milieu de semaine face à l'Etoile Rouge de Belgrade (89-68), le club villeurbannais a encore touché le fond face à des Russes qui n'avaient pourtant rien d'effrayants en dépit de leur bilan des plus satisfaisants (4 matchs : 3 victoires, 1 défaite). Le problème, c'est surtout que l'ASVEL a pris la fâcheuse habitude de se tirer des balles dans le pied. Elle n'a pas dérogé à ses principes vendredi, notamment lors d'une première mi-temps que les joueurs de TJ Parker ont terminée avec seulement... 21 points marqués et 15 ballons rendus à leur adversaire.

L'ASVEL se relance et... reperd pied



Une entame catastrophique qui n'a pas plombé pour autant les chances de notre représentant, mené de seulement sept points à la pause (28-21) en dépit de cette première période inacceptable. Comme souvent lorsqu'elle se retrouve en perdition, l'ASVEL s'en est alors remise à ses deux pompiers en chef : Moustapha Fall (10 points, 7 rebonds) et Charles Kahudi (14 points, 5 rebonds) pour tenter de rendre possible l'impossible. Le pire, c'est que les Villeurbannais, avec l'aide de David Lighty (10 points) ont été tout près de s'en sortir. Il s'en est fallu de deux minutes - les deux dernières - qui ont vu le poison d'en face Will Thomas (14 points, 7 rebonds) et les Russes appuyer de nouveau sur l'accélérateur et laisser définitivement l'ASVEL loin derrière dans son rétroviseur. La chance des Rhodaniens, c'est peut-être que leur prochain adversaire sera l'Alba Berlin, l'une des trois équipes à n'afficher toujours qu'une victoire. Mais attention car cette ASVEL-là est capable de tout. Elle l'a encore prouvé vendredi.

BASKET - EUROLIGUE (H) / 8EME JOURNEE
Jeudi 12 novembre 2020
CSKA Moscou (RUS) - Vitoria (ESP) : 89-86
Olympiacos (GRE) - Alba Berlin (ALL) : 75-71
Maccabi Tel Aviv(ISR) - Zalgiri Kaunas (LIT): 85-57
FC Barcelone (ESP) - Fenerbahçe (TUR) : 97-55

Vendredi 13 novembre 2020
Etoile Rouge Belgrade (SER) - Real Madrid (ESP) : 67-73
Panathinaïkos (GRE) - Anadolu Efes (TUR) : 77-80
Bayern Munich (ALL) - Valence (ESP) : 90-79
ASVEL - Zénith Saint-Pétersbourg (RUS) : 53-66

Vos réactions doivent respecter nos CGU.