Euroligue (J4) : L'ASVEL s'effondre et reste encore au point mort

Euroligue (J4) : L'ASVEL s'effondre et reste encore au point mort©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien Canot, Media365, publié le jeudi 19 octobre 2023 à 22h21

Malgré une très belle entame, jeudi soir sur le parquet de Fenerbahçe, l'ASVEL s'est totalement effondrée en seconde mi-temps et enregistre à l'arrivée sa quatrième défaite (101-86) en quatre matchs. T.J Parker, dont le départ est évoqué, pourrait donc quitter les Villeurbannais sur une nouveau revers. Le 17eme de suite dans la compétition pour son équipe.



Si T.J Parker quitte bien l'ASVEL dans les prochaines heures, comme cela semble se profiler, l'entraîneur de l'ASVEL aura fait ses adieux sur une nouvelle défaite en Euroligue. Déjà battus lors de leurs quatre premières sortie, les Villeurbannais ont enregistré un quatrième revers (101-86), ce jeudi sur le parquet de Fenerbahçe lors de la 4eme journée de la compétition à l'occasion de leur deuxième match de la semaine à Istanbul. Une nouvelle désillusion d'autant plus regrettable que les feux semblaient au vert pour enfin renouer avec le succès dans l'épreuve. La dernière victoire de l'ASVEL en Euroligue date en effet du 26 janvier dernier face à Fenerbahçe et le retrouvailles avec le club turc constituait un symbole parfait pour stopper cette interminable hémorragie et ce d'autant que tout laisse penser que T.J Parker disputait là son dernier match sur le banc de l'ASVEL. Les supporters des protégés de Tony Parker y ont cru, le coach aussi, lorsqu'après le premier quart-temps, Nando De Colo (11 points, 3 passes) et ses coéquipiers, partis sur les chapeaux de roue, ont compté douze points d'avance (28-16), puis treize (55-42) au retour aux vestiaires.

Jackson n'a pas suffi

L'exploit semblait alors à portée de main de notre représentant, à qui Monaco, en quête lui aussi d'une première victoire avant cette 4eme journée, avait montré l'exemple la veille sur le parquet de l'Olympiakos. A ce moment du match, il ne semblait d'ailleurs pas pouvoir arriver grand-chose aux Villeurbannais, surtout avec un Frank Jackson qui planait au-dessus de tout le monde (25 points, meilleur match de la saison pour l'Américain) depuis le début de la partie. Et puis au moment où ce Fener semblait près à se laisser cueillir malgré les très belles réactions de Scottie Wilbekin (18 points) et Tarik Biberovic (17 points), l'ASVEL s'est complètement écroulée. Il n'y a alors plus eu de match, et les Turcs, après avoir écrasé les anciens champions de France dans les deux quart-temps de la seconde mi-temps et être passés au score pour la première fois à l'aube de la dernière période, ont pu signer une victoire renversante. Et qui enfonce cette équipe villeurbannaise battue jeudi pour la 17eme fois de suite en Euroligue. L'ASVEL, en dépit de cette très belle première mi-temps, reste bon dernier. Mais cela devrait très vite ne plus concerner T.J Parker.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.