Euroligue (H) : Monaco tout près d'une première historique

Euroligue (H) : Monaco tout près d'une première historique©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 26 mars 2022 à 15h54

Vainqueur de Baskonia Vitoria, l'AS Monaco touche au but. Le club de la Principauté est désormais tout près d'un premier quart de finale en Euroligue.



La salle Gaston-Médecin a vécu une soirée idéale, vendredi. Lors de la 32eme journée de l'Euroligue, l'AS Monaco s'est défait de Baskonia Vitoria (78-68) et réalisé une belle opération. Deux jours après avoir dompté l'Olympiakos (92-72), l'équipe de la Principauté a su afficher suffisamment de peps et de maitrise pour décrocher une 13eme victoire dans la compétition cette saison (13 défaites) grâce notamment aux performances de Will Thomas (16 points) et Dwayne Bacon (14 points). Avec ce 10eme succès sur ses 13 derniers matchs d'Euroligue, la Rocca Team touche au but.

Obradovic : « Important de ne pas gagner qu'un seul type de match »

Elle a éliminé un concurrent direct et n'est en effet plus qu'à une victoire d'une qualification pour les plays-offs. Un accès dans le Top 8 qui serait historique. « Il est important de ne pas gagner qu'un seul type de match. Nous avons beaucoup de talent en attaque et c'est un domaine où on peut laisser plus de liberté, a relevé Sasa Obradovic, l'entraîneur monégasque. Mais la défense a besoin d'un cadre, et c'est là-dessus que nous avons beaucoup travaillé. Dans le deuxième quart, comme c'est le cas depuis un moment ces derniers temps, nous avons fait un gros travail, mis une grosse pression et fait la différence. Nous n'avons ensuite pas su nous mettre à l'abri, mais on s'améliore dans le contrôle de nos temps faibles. »


Plus de club français en quarts depuis 2001

« On a aussi survécu avec un Mike James à 9 points et un Donatas Motiejunas à 7, ce qui montre le caractère de cette équipe, et le fait que chaque joueur a ses forces et peut apporter, s'est réjoui le technicien de l'ASM. Imprimer cette mentalité et en arriver à jouer une place en play-offs dès une première saison dans la plus grande compétition est un aboutissement remarquable. Nous nous approchons un peu plus de l'objectif, du rêve. Mais nous ne voulons pas calculer. Juste gagner les matches pour intégrer ce top 8. Ce n'est pas comme si on était en position de choisir notre éventuel adversaire en quarts. » Un quart de finale serait une première pour un club champion de France depuis l'ASVEL en 2001. Monaco doit encore disputer deux rencontres avec un déplacement à Milan et la réception de Berlin. Si les positions restaient en l'état, le club du Rocher affronterait le Real Madrid en quarts au meilleur des cinq manches. Royal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.