Euroligue (H) : Monaco s'impose dans la douleur face au Bayern

Euroligue (H) : Monaco s'impose dans la douleur face au Bayern©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 25 novembre 2022 à 21h11

Tout près de réaliser le hold-up lors de la venue du leader Fenerbahçe mardi dernier, Monaco a renoué avec le succès, ce vendredi à l'occasion de la venue du Bayern Munich en Principauté pour le compte de la 10eme journée d'Euroligue. La 7eme victoire pour cette Roca Team qui a souffert jusqu'au bout face aux Bavarois.



Mardi dernier, Monaco, un temps mené de 19 points par le leader, avait été tout près de réaliser le hold-up dans les tous derniers instants face à Fenerbahçe sur le parquet de la salle Gaston-Médecin. Mike James, l'artilleur maison, avait même eu le ballon pour égaliser. Malheureusement pour l'Américain et la Roca Team, son tir n'avait trouvé que le cercle. Vendredi, cela a été au tour des Monégasques de se faire peur jusqu'au bout et au Bayern Munich, en visite en Principauté à l'occasion de la 10eme journée d'Euroligue, d'être à deux doigts d'arracher la victoire dans le money time face aux joueurs de Sasa Obradovic. Finalement, malgré une grosse fin de match du Bayern, les Roca Boys ont conservé la victoire (80-79), mais non sans batailler jusqu'à la toute dernière seconde pour éviter que la remontée assez incroyable des Allemands ne se mue en fâcheuse désillusion pour ces Monégasques qui avaient subi face aux Turcs mardi leur première défaite cette saison à domicile et comptent désormais sept succès (en dix matchs).

Le Bayern manque la balle de match

Grâce à James (13 points, 6 passes), Alpha Diallo (13 points) et surtout Elie Okobo, encore très en vue (16 points), notamment en fin de match (14 points des ses 16 points marqués en seconde mi-temps, 9 inscrits dans le dernier quart-temps), Monaco pensait pourtant posséder une avance assez conséquente (+11 au plus fort de la soirée) pour ne pas avoir à souffrir jusqu'à la toute fin du match face à un Bayern alors porté par un Andreas Obst déchaîné (18 points, dont 15 dans le dernier quart-temps, record en Euroligue). Comme James mardi dernier face à Fenerbahçe, Obst a d'ailleurs eu le ballon pour donner une toute autre tournure au money time, à six dixièmes du buzzer. Comme l'Américain trois jours plus tôt, l'international allemand a manqué sa cible. Pour le plus grand bonheur cette fois de la Roca Team, toujours en embuscade (à la 4eme place) derrière l'intouchable Fenerbahçe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.