Euroligue (H) : Monaco s'arrache pour gagner à Kazan

Euroligue (H) : Monaco s'arrache pour gagner à Kazan©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 08 octobre 2021 à 20h15

Monaco a remporté son deuxième match d'Euroligue ce vendredi, en allant s'imposer 88-80 sur le parquet de Kazan après prolongation, dans un remake de la dernière finale de l'Eurocoupe. Les Monégasques sont à égalité en tête du classement avec le Barça et le Zénit St-Pétersbourg.


Deux sur deux pour Monaco en Euroligue ! Bizuth de la prestigieuse compétition européenne, le club de la Principauté réussit des débuts parfaits. Après sa victoire contre le Panathinaikos en ouverture la semaine passée, l'ASM est allée s'imposer 88-80 à Kazan après prolongation, dans un remake de la dernière finale de l'Eurocoupe, déjà remportée par la Roca Team. Cette rencontre a été extrêmement serrée, puisque les deux équipes n'ont jamais compté plus de huit points d'avance et il a fallu attendre la prolongation pour savoir de quel côté le match allait pencher. La Roca Team était en tête à la fin du premier quart-temps (15-18) après avoir pris les commandes à partir de la 6eme minute. Puis les Monégasques ont conservé leur court avantage jusqu'à la 17eme (32-33), avant que Kazan ne repasse rapidement devant. Mais au buzzer de la mi-temps, le jeune Rudy Demahis (19 ans) a réussi le petit exploit de marquer depuis son propre camp sur son seul tir du match, et ainsi permettre à Monaco de rentrer aux vestiaires en menant 39-35.

Monaco s'échappe en deux minutes

A la reprise, poussés par leurs 3300 supporters, les Russes ont appuyé sur l'accélérateur et sont parvenus à creuser leur seul petit écart du match (+8), à la fin du troisième quart (58-50). Ils pensaient peut-être avoir fait le plus dur, mais les Monégasques ne se sont pas laissés abattre, loin de là. Ils ont égalisé à sept minutes de la fin (61-61), puis les deux équipes sont passées devant tour à tour dans les dernières minutes. Une claquette de Donta Hall, qui finira meilleur marqueur de Monaco avec 16 points (7/9 aux tirs, plus 8 rebonds), a permis à l'ASM de mener 73-72 à 1'06 de la fin, puis Kazan est repassé devant sur un tir de l'ancien joueur NBA Mario Hezonja (74-73). Et après deux temps-morts monégasques, Mike James a obtenu la faute à une seconde du buzzer. Il a mis le premier lancer, mais pas le deuxième, et les deux équipes ont donc dû se départager en prolongation (74-74). Une prolongation que les Russes ont menée jusqu'à 2'57 de la fin (78-77). Mais ils ont ensuite encaissé un terrible 10-0 (avec notamment un tir à 3 points de Paris Lee) et il était bien trop tard pour revenir. Monaco se retrouve donc aux côtés du FC Barcelone et du Zenit St-Pétersbourg en tête du classement, avant d'aller défier le Real mercredi prochain. A l'ASVEL d'en faire autant, désormais !

Les marqueurs monégasques : Demahis (3), Lee (12), Westermann (7), Diallo (1), Motum (11), Boutsiele (4), Motiejunas (5), Gray (5), Andjusic (10), Hall (16), James (14)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.