Euroligue (H) : Monaco peut toujours y croire, l'ASVEL tombe encore

Euroligue (H) : Monaco peut toujours y croire, l'ASVEL tombe encore©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 25 mars 2022 à 22h27

Monaco a remporté sa troisième victoire de suite en Euroligue, contre Vitoria (78-68), et reste toujours dans la course aux quarts de finale. De son côté, l'ASVEL, déjà éliminée de la course aux quarts, s'est inclinée 80-94 contre l'Olympiakos.


Monaco peut toujours croire en son rêve de quarts de finale, condition sine qua non pour lui permettre de jouer à nouveau l'Euroligue la saison prochaine. Après l'Efes Istanbul et l'Olympiakos, la Roca Team a dominé Vitoria , qui se trouve juste en-dessous au classement, sur le score de 78-68. Mené 11-16 dans le premier quart, Monaco a réussi à inverser la tendance pour revenir à 18-19 en fin de quart, avant de commencer à prendre l'ascendant sur les Basques dans le deuxième quart, avec un 24-13 en dix minutes pour porter le score à 42-32 à la pause. La deuxième mi-temps a été équilibrée (36-36), mais l'écart creusé dans le deuxième quart a permis de l'emporter sans trembler. Les Monégasques ont même compté jusqu'à vingt points d'avance (59-39) à treize minutes de la fin, et Vitoria n'est jamais parvenu à passer en-dessous de la barre des sept points d'écart (69-62, 35eme). Monaco signe donc une 13eme victoire en 26 matchs dans cette saison d'Euroligue, dans le sillage d'un Will Thomas à 16 points et d'un Dwayne Bacon à 14 points. La Roca Team occupe la huitième place du classement, avant d'aller à Milan (4eme) jeudi prochain pour un très gros match.

Les marqueurs monégasques : Motiejunas (7), Bacon (14), Thomas (16), Diallo (10), Hall (10), James (9), Lee (7), Westermann (5)

L'ASVEL tombe sur plus fort

L'ASVEL n'a plus rien à jouer en cette fin de saison régulière d'Euroligue, mais espère tout de même de pas terminer dernière, ce qui mettrait un coup à sa réputation, elle qui possède une licence permanente pour jouer la plus grande compétition européenne. Ce vendredi, les Villeurbannais sont tombés sur une équipe plus forte, l'Olympiakos (4eme), qui est venu l'emporter 80-94 à l'Astroballe. Les hommes de TJ Parker ont bien tenu pendant le premier quart-temps (26-26), avant de lâcher un peu juste avant la mi-temps (43-47, mt). Ils ont encore tenu le coup pendant le troisième quart (64-69, mt), mais le dernier quart, perdu 16-25, leur a été fatal. Matthew Strazel (19 ans) a pourtant livré un très bon match, avec 16 points au compteur, tandis que Raymar Morgan et Youssoupha Fall en ont marqué 12 chacun. L'ASVEL va affronter le Maccabi Tel Aviv et Milan pour tenter de finir sur une bonne note, tout en surveillant les résultats du Zalgiris Kaunas et du Panathinaikos, qui sont juste derrière avec une victoire de moins.

Les marqueurs villeurbannais : Okobo (2), Morgan (12), Jones (4), Diot (6), Knight (7), Fall (12), Antetokounmpo (7), Risacher (3), Osetkowski (11), Strazel (16)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.