Euroligue (H) - Monaco : La salle Gaston-Médecin pose problème

Euroligue (H) - Monaco : La salle Gaston-Médecin pose problème©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 14 avril 2021 à 10h20

Qualifié depuis ce lundi pour la prochaine saison d'Euroligue, Monaco doit faire face à un problème de salle. Avec 3000 places, Gaston-Médecin est trop petite.


Monaco est désormais un cador du basket français, avec une qualification pour la prochaine saison d'Euroligue, la plus grande compétition européenne de basket, acquise depuis lundi dernier. Mais au niveau des infrastructures, le club du Rocher est à la peine, avec sa salle Gaston-Médecin (située en-dessous du stade Louis II) qui ne compte que 3000 places, ce qui en fait la deuxième plus petite salle de Jeep Elite, derrière les salles de Châlons-Reims (2700 places à Châlons-en-Champagne et 2700 à Reims), et à égalité avec Nanterre. Et c'est bien cette capacité qui pourrait poser problème à l'Euroligue, dont le règlement stipule que les clubs qualifiés doivent avoir des salles d'une capacité minimale de 5000 places. Selon L'Equipe, l'Euroligue ne souhaite accorder aucune dérogation, et l'AS Monaco devrait aller jouer ses 17 matchs de saison régulière (voire plus en cas de qualification pour les play-offs) à 40 kilomètres, à l'Azur Arena d'Antibes (5200 places).

Le covid rend la situation particulière

Mais Oleksey Efimov, le directeur exécutif du club, espère que l'Euroligue comprendra que la situation actuelle est particulière. « Nous pensons que c'est différent cette année et possiblement la saison prochaine à cause des limitations de jauge en raison du covid. Quel intérêt d'avoir 10 000 ou même 5000 places dans ces conditions ? Nous allons mettre en avant le fait que 30% de la population monégasque est déjà vaccinée, et que la progression de cette immunité permettrait de remplir une bonne partie de la salle Gaston-Médecin. Nous ferons les travaux d'amélioration nécessaires, pour les vestiaires et surtout l'éclairage de la salle afin de permettre une excellente qualité de retransmission visuelle », explique le dirigeant dans le quotidien sportif. Jordi Bertomeu, le président de l'Euroligue (qui a récemment dit qu'il souhaitait voir Paris comme deuxième représentant français en Euroligue s'il devait accorder une invitation) aura l'occasion de discuter avec les Monégasques le 30 avril prochain, puisqu'il est invité à Gaston-Médecin pour assister à la finale retour de l'Eurocoupe, contre la Virtus Bologne ou l'Unics Kazan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.