Euroligue (H) : L'ASVEL vers une licence permanente ?

Euroligue (H) : L'ASVEL vers une licence permanente ?©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 16h14

Jordi Bertomeu, le PDG de l'Euroligue, a fait savoir dans une interview à Eurohoops qu'il souhaitait donner une licence permanente à l'ASVEL et au Bayern Munich.

En avril 2018, l'ASVEL apprenait qu'elle était invitée en Euroligue pour deux ans à partir de la saison 2019-20. La première saison du club de Tony Parker s'est terminée en eau de boudin en raison de l'arrêt de la compétition pour cause de pandémie de coronavirus, avec une quinzième place (10 victoires - 18 défaites). Cette saison, l'ASVEL va retenter sa chance et espère finir sur un meilleur bilan. Et pour 2021-2022 ? Le club rhodanien n'est toujours pas certain d'être encore présent dans la plus prestigieuse compétition européenne, mais cela semble en très bonne voie, si l'on en croit les propos du PDG de l'Euroligue, Jordi Bertomeu, dans une interview à Eurohoops.

Bertomeu : "La France et l'Allemagne sont deux marchés très importants pour nous"

« Je n'ai jamais dit que je voulais une ligue de 24 équipes (il y a actuellement 16 équipes permanentes et deux invitées, ndlr). Ce que nous voulons et c'est notre objectif pour les deux prochaines années est d'établir notre business. Et pour que cela se produise, la prochaine étape sera d'accepter deux autres licences permanentes pour l'ASVEL et le Bayern Munich. Les choses se sont un peu arrêtées en interne en raison de la pandémie car nous devons encore unifier nos critères et toute cette situation a causé des retards. Mais il est évident que la France et l'Allemagne sont deux marchés très importants pour nous et que les deux équipes progressent sur le terrain et aussi financièrement, comme nous l'attendions. C'est pourquoi ils sont actuellement nos meilleurs candidats. Et bientôt d'autres pourraient arriver de France, d'Italie et du Royaume-Uni, un autre marché que nous pensons fondamental pour le futur ».

Et bientôt Paris ?

L'ASVEL et le Bayern Munich devraient donc bien voir leur avenir en Euroligue être sécurisé, pour le plus grand bonheur de Tony Parker, qui déclarait en juin dernier : « Devenir une franchise d'Euroligue à vie, ça serait la récompense ultime de notre travail depuis 2014, juste avant l'ouverture de notre future salle ». Quant à un éventuel deuxième billet pour une autre équipe française, l'Euroligue rêve du Paris Basketball, mais le club est toujours en Pro B, et a même terminé 10eme en 2020 suite à l'arrêt du championnat, bien loin du grand luxe de l'Euroligue. Mais en 2022, le club parisien doit s'installer dans la future Arena qui sera construite Porte de la Chapelle pour les JO 2024, ce qui devrait lui donner une autre envergure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.