Euroligue (H) : L'ASVEL se reprend en s'imposant sur le fil à Valence

Euroligue (H) : L'ASVEL se reprend en s'imposant sur le fil à Valence©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 14 octobre 2022 à 23h08

Battu à domicile par Milan lors de la première journée d'Euroligue, l'ASVEL s'est reprise vendredi soir en allant s'imposer sur le parquet de Valence (77-76) lors de la deuxième journée. Un succès obtenu dans les dernières secondes sur un lancer-franc de Jonah Mathews.



Douchée au buzzer à l'Astroballe (69-62) par Milan une semaine plus tôt lors du coup d'envoi de la saison d'Euroligue, l'ASVEL avait fait le déplacement à Valence vendredi soir avec l'intention d'immédiatement relever la tête et répondre du tac au tac après cette défaite d'entrée. Les doubles champions de France ne pouvaient pas mieux s'y prendre. A l'instar des Milanais dans le Rhône le 6 octobre dernier, les joueurs de TJ Parker ont en effet attendu eux aussi les toutes dernières secondes, vendredi sur le parquet espagnol, pour climatiser la salle (77-76). Comme un symbole, le panier de la victoire a été marqué sur lancer-franc par Jonah Mathews, l'un des deux joueurs qui avaient eu la balle de match dans les mains face aux Italiens sans parvenir à marquer avec le scénario que l'on sait ensuite. Mais là encore, tout aurait pu basculer dans le mauvais sens pour l'ASVEL, qui avait pourtant mené constamment après avoir laissé passer l'orage valencian (27-16 dans le premier quart-temps) en début de match (42-38 pour notre représentant à la pause). Alors que les deux équipes étaient à égalité 76-76 et que le chrono venait de lancer la dernière minute de jeu, c'est pourtant Valence qui a eu la dernière possession.

Du grand De Colo

Elle a débouché sur une faute offensive d'Harper, alors qu'il avait la balle en main. Et comme la faute en question a mis les Espagnols dans la pénalité, Mathews s'est retrouvé sur la ligne. Il n'a entré qu'un seul de ses deux lancers (le premier), mais comme derrière la tentative du milieu de terrain de son adversaire a rebondi sur l'arceau, cela a suffi aux Villeurbannais pour débloquer leur compteur. TJ Parker attendait beaucoup des retours cumulés de Charles Kahudi, Youssoupha Fall et surtout Geoffrey Lauvergne pour obtenir cette réaction immédiate. Avec tous deux 9 points, Kahudi, toutefois parfait à longue distance (3 sur 3), et Lauvergne n'ont pas été réellement décisifs. Auteur d'un double-double de belle facture (10 points - 13 rebonds), Fall a lui grandement contribué à ce succès et à cette domination de son équipe sur les trois dernières périodes. Une fois de plus, cette victoire porte en premier lieu le nom de Nando De Colo, meilleur marqueur du match avec 16 points et auteur de 8 des 9 derniers points de son équipe. Et heureusement car en face, Rivero (15 points) et Jones (13 points) ont affiché de sérieux arguments. Des arguments vains au final pour ces Valencians qui ont vécu vendredi la même mésaventure que l'ASVEL huit jours plus tôt. Mais cette fois, on ne s'en plaindra pas, d'autant que l'ASVEL restait sur neuf défaites de suite sur le parquet de Valence. Première victoire en poche et série noire terminée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.