Euroligue (H) : L'ASVEL dans le dur

Euroligue (H) : L'ASVEL dans le dur©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 17 mars 2022 à 22h59

L'ASVEL a encaissé sa huitième défaite d'affilée en Euroligue, et la cinquième de suite toutes compétitions confondues, ce jeudi sur le parquet du Real Madrid (70-58), malgré les 17 points de Chris Jones.



Quelle fin d'hiver catastrophique pour l'ASVEL ! Le club villeurbannais n'arrive plus à gagner un match et sans surprise, il s'est encore incliné ce jeudi, sur le parquet du Real Madrid dans le cadre de la 30eme journée d'Euroligue. Les hommes de TJ Parker se sont inclinés 70-58 en Espagne, signant ainsi une huitième défaite de suite dans la plus grande compétition européenne (où ils n'ont plus gagné depuis le 21 janvier contre l'Etoile Rouge de Belgrade) et la cinquième de suite toutes compétitions confondues, eux qui perdent également en Betclic Elite ces derniers temps. En manque de confiance, les Villeurbannais n'ont pas réussi un grand début de match face aux Merengue emmenés par leur trio français (7 passes pour Thomas Heurtel, 12 points et 6 rebonds pour Guerschon Yabusele, 10 points et 12 rebonds pour Vincent Poirier lors de ce match) et étaient déjà menés 20-14 à la fin du premier quart.

L'ASVEL passe deux fois devant, puis craque

Ils ont en revanche fait jeu égal dans le deuxième, mais à la mi-temps, leur retard était toujours de six points (36-30). L'espoir est revenu au retour des vestiaires, lorsque l'ASVEL est parvenue à revenir à hauteur et passer devant à deux reprises (41-42 puis 46-47). Mais le Real n'a pas tremblé longtemps. Il a enchaîné avec un 8-0 à cheval sur les deux derniers quarts pour mener 54-47 à 9'14 de la fin. L'ASVEL est revenue à -5 (54-49) à 8'30 du buzzer mais a ensuite lâché peu à peu, pour finalement s'incliner de douze points, la faute notamment à un Rudy Fernandez auteur de trois tirs à 3 points dans le dernier quart d'heure. Les Villeurbannais s'inclinent donc avec les honneurs, mais s'inclinent tout de même, malgré les 17 points, 5 rebonds et 3 passes de Chris Jones. Suite à cette nouvelle défaite, le club de Tony Parker occupe le 13eme rang sur 15 équipes, si l'on enlève les résultats contre les équipes russes (ce qui devrait être officialisé prochainement). Monaco est quant à lui neuvième. Pour son prochain match, mercredi prochain, l'ASVEL ira chez l'une des deux équipes moins bien classées qu'elle, le Zalgiris Kaunas. Pour décrocher enfin une victoire ?

Les marqueurs villeurbannais : Lacombe (2), Fall (1), Lighty (11), Strazel (5), Antetokounmpo (8), Okobo (8), Wembanyama (3), Jones (17), Osetkoweski (3)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.