Euroligue (H) : L'ASVEL corrigée chez le leader

Euroligue (H) : L'ASVEL corrigée chez le leader©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 17 janvier 2020 à 20h08

En déplacement vendredi soir sur le parquet de l'Efes Istanbul, l'ASVEL a reçu une déculottée (101-74) chez le leader.

Il fallait s'y attendre. Pas au mieux de sa forme en Euroligue depuis plusieurs matchs, l'ASVEL s'exposait à une nouvelle défaite, vendredi soir sur le parquet de l'Efes Istanbul pour le compte de la 20eme journée, pour ne pas dire une lourde défaite. Malheureusement, les craintes de voir le dauphin de Monaco en Jeep Elite boire la tasse en Turquie face au leader n'étaient pas galvaudées. Et c'est une vraie déculottée (101-74) qu'a administrée vendredi devant son public le premier du classement à des Villeurbannais battus pour la quatrième fois de suite dans la compétition et qui n'ont jamais vu le jour en Turquie. Privée d'Edwin Jackson et Charles Kahudi, l'ASVEL a explosé d'entrée sous la pression d'un Shane Larkin encore exceptionnel et de ses coéquipiers, les Français Rodrigue Beaubois et Adrien Moerman en tête. Offensivement, les protégés de Tony Parker n'ont pas à rougir de leur prestation. En revanche, en défense, ils n'ont jamais réussi à refroidir les ardeurs de la troisième attaque de l'Euroligue et de son diable de meneur de poche américain (1,82 m).


Larkin, cauchemar de l'ASVEL



Inarrêtable, l'ancien joueur de Boston, New York et Dallas en NBA n'a pas été élu MVP de cette partie pour rien. Toute la soirée, Larkin a fait vivre un enfer à la défense de l'ASVEL, et à l'arrivée, ses stats donnent presque le vertige une fois de plus (29 points en 28 minutes, 6 sur 9 à trois points, 2 sur 3 à deux points, 6 rebonds, 7 passes, et 45 d'évaluation). Dans son sillage, l'Efes s'est offert un cavalier seul, avec déjà 60 points de marqués à la pause aux Villeurbannais (60-45) et une victoire avec plus de 100 points marqués pour la cinquième fois cette saison. Si à l'aller, les Rhodaniens avaient posé des problèmes aux Turcs (défaite 90-84), finalistes de la dernière édition, il n'en a rien été lors de ce match retour qui a permis à l'Efes et à Beaubois, auteur de 14 points en 17 minutes, de signer un 13eme succès (en 14 matchs). Le pire, c'est que l'ASVEL va maintenant se rendre à Athènes pour y défier le Panathinaïkos devant son public, où il est pratiquement impossible de gagner. Et le sixième du classement n'est pas la meilleure attaque pour rien. Autant dire que le dur apprentissage de l'Euroligue est loin d'être terminé pour les Villeurbannais.

Les marqueurs villeurbannais : Noua (16 points), Jean-Charles (12), Payne (12), Lomazs (9), Bako (5), Maledon (5), Jekiri (4), Strazel (3), Galliou (3), Diot (3), Lighty (2)

BASKET - EUROLIGUE HOMMES / 20EME JOURNEE
Jeudi 16 janvier 2020
Khimki Moscou (RUS) - Real Madrid (ESP) : 102-94
Fenerbahçe (TUR) - FC Barcelone (ESP) : 74-80
Maccabi Tel Aviv (ISR) - Olimpia Milan (ITA) : 69-63

Vendredi 17 janvier 2020
CSKA Moscou (RUS) - Vitoria Baskonia (ESP) : 94-90
Zenit Saint-Pétersbourg (RUS) - Valence (ESP) : 81-86
Efes Istanbul (TUR) - ASVEL : 101-74
Etoile Rouge Belgrade (SER) - Alba Berlin (ALL) : 85-94 (ap)
Olympiakos (GRE) - Bayern Munich (ALL) : 89-72
Panathinaïkos (GRE) - Zalgiris Kaunas (LIT) : 96-94

Vos réactions doivent respecter nos CGU.