Euroligue (H/J6) : L'ASVEL tombe à Valence

Euroligue (H/J6) : L'ASVEL tombe à Valence©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le vendredi 01 novembre 2019 à 21h23

Sur le parquet d'une équipe qui n'avait pas encore remporté le moindre match d'Euroligue cette saison, l'ASVEL a confirmé ses difficultés à gagner à l'extérieur. Ce vendredi, les Rhodaniens ont de quoi repartir frustré de Valence (81-72).

L'ASVEL a manqué une belle occasion de confirmer son bon début de saison européen. Le champion de France se déplaçait ce vendredi sur le parquet de Valence. Contre le dernier d'Euroligue, le club qui fait son retour dans la plus grande compétition européenne pouvait espérer avoir un bilan positif après la sixième journée. Mais en s'inclinant dans un match équilibré jusqu'au bout, la frustration est naturelle même si le bilan reste à l'équilibre après six sorties. Dans ce duel d'outsiders, ces deux équipes se sont rendues coups pour coups. Entre des Espagnols à la quête d'une première victoire sur la scène continentale et des Français à la recherche d'un premier succès à l'extérieur, les locaux ont été les plus solides (81-72).

Quino Colom a joué les facteurs X

A la fin des deux premiers quart-temps, les hommes de Zvezdan Mitrovic étaient pourtant en tête. Le duo Antoine Diot - Livio Jean-Charles s'est notamment illustré. Mais globalement, l'adresse extérieure n'a pas été suffisante. D'autant plus que la bataille du rebond a été remportée par les coéquipiers de Louis Labeyrie. Les hommes du Président Parker ont manqué l'occasion de faire la différence a plusieurs reprises. Et Quino Colom s'est chargé de les punir. Tant à la passe qu'au scoring, le meneur du club espagnol a fait la différence. A 5 minutes du terme, le pensionnaire de Liga Endesa a pris dix points d'avance : le plus gros écart du match. Un gouffre à ce moment du match qui n'a jamais été comblé par les partenaires d'Edwin Jackson. Ce revers confirme les difficultés de l'ASVEL à l'extérieur. Intraitable à l'Astroballe, le leader de Jeep Elite n'arrive pas à s'imposer en-dehors des frontières françaises. Un problème à corriger pour pouvoir nourrir des ambitions à ce niveau-là.



Les marqueurs de l'ASVEL : Jackson (10), Taylor (0), Jekiri (4), Kahudi (5), Lomazs (8), Galliou (0), Noua (4), Jean-Charles (20), Diot (17), Bako (2); Lighty (2), Strazel (0).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.